(photo : Michaël Boudot)
(photo : Michaël Boudot)

Plus haut et plus étendu des satellites de Saint-Émilion, l’appellation de la rive droite de Bordeaux – perchée sur le point culminant du Libournais à 114 mètres d’altitude – affirme et confirme, à la veille du centenaire de sa reconnaissance en 2022, son statut de pépite aux excellents rapports qualité-prix. Découverte en 6 étapes, extraites du Terre de vins n°66.

Épisode 5 : Château Coucy

De Vouvray à Bordeaux
« J’ai débuté sur une série de millésimes compliqués, mais la beauté de ce métier c’est d’avoir tous les jours un nouveau défi à relever. Je n’ai aucun regret, car j’ai la chance de faire ce que j’aime. » Avant de devenir vigneronne en 2017 au château Coucy, Florence Galande, 36 ans, a déjà eu une première carrière dans le marketing. Originaire de Vouvray, elle s’est décidée à vivre de sa passion pour le vin en débarquant à Bordeaux en 2012, avec en tête l’idée de créer son propre domaine. Un brevet professionnel de reprise d’exploitation viticole en poche et quelques stages au sein de plusieurs domaines bordelais plus tard, elle déniche le château Coucy, « très beau terroir » de 20 hectares d’un seul tenant, aux coteaux argilo-calcaires plantés à 85 % en merlot et 15 % en cabernet franc. Malgré un premier millésime impacté par un gel historique, elle garde le cap, commençant par rénover l’outil de production pour le rendre plus performant et écologique. « Je ne veux pas révolutionner la trame des vins créés jusque-là, qui ont su trouver leur clientèle, mais je veux les emmener vers plus de finesse et d’élégance, notamment grâce à un élevage qui sublime le fruit, avec un boisé bien intégré », précise-t-elle. En privilégiant un profil de « vins plaisir, faciles à partager en apéritif, autour d’une bonne grillade, d’un fromage de brebis ou d’un comté », à l’image du généreux et subtilement épicé Château Coucy 2017 (16,50 €), elle espère « remettre Bordeaux dans le cœur des jeunes consommateurs ». Bouillonnante d’idées, Florence Galande se concentre aujourd’hui sur ses nouveaux projets. D’abord, la sortie d’une cuvée de grande garde, créée à partir du millésime 2018 en vinification intégrale, et disponible à l’automne 2020. Ensuite, inspirée par ses années dans le marketing, la propriétaire compte bien valoriser par l’œnotourisme le riche patrimoine de château Coucy, notamment doté d’une chapelle dessinée par Viollet-le-Duc. Accueillant sur l’exploitation depuis le départ, elle a réhabilité d’anciennes granges pour y abriter une boutique-salle de dégustation, et ouvrira au printemps prochain un gîte de 4-6 personnes et le château rénové pour 16 personnes.
CHÂTEAU COUCY – 33570 MONTAGNE
05 57 24 16 08 – Site internet

Épisode 1 : Château Franc Baudron
Épisode 2 : Château Croix Beauséjour
Épisode 3 : Château Clos de Boüard
Épisode 4 : Château Roc de Calon