L’événement « Good Wines Only » organisé par « Terre de Vins » se déroulait hier soir à la Maison de la Photographie de Lille. Une trentaine de Crus Bourgeois du Médoc y étaient réunis pour conquérir les amateurs lillois, qui une nouvelle fois manifesté leur attachement aux vins de Bordeaux : plus de 400 visiteurs ont ainsi répondu présent !

Le Nord de la France est certainement une terre de bière, mais c’est aussi une terre de grands amateurs de vin. Comme pour la Belgique qui n’est pas loin, les habitants des Hauts-de-France cultivent depuis longtemps un amour de la bonne chère et des beaux flacons qui les a traditionnellement incités à regarder vers Bordeaux pour remplir leurs caves. Les Crus Bourgeois du Médoc ne s’y sont pas trompés, qui ont vu en cette région – et en particulier sa capitale Lille – un territoire de conquête pour leurs vins. C’est donc une opération séduction qui se déroulait hier soir dans le cadre de la Maison de la Photographie à Lille, avec l’événement « Good Wines Only » co-organisé par « Terre de Vins » et l’Alliance des Crus Bourgeois.

« Cette dégustation s’inscrit dans la volonté de l’alliance des Crus Bourgeois de se recentrer sur le marché français, et donc de faire la promotion de nos vins au niveau des grandes villes françaises », précise Armelle Cruse, la vice-présidente de l’Alliance. « Nous avons pensé que Lille s’imposait naturellement comme une de ces villes sur lesquelles nous devions miser, pour son dynamisme et sa proximité avec la Belgique. C’est donc pour cela qu’on est là, pour nous c’est très important de se déplacer à d’aller au contact du consommateur – ce que l’on ne faisait pas assez jusqu’à présent. On s’était beaucoup concentrer avant la crise de la Covid-19 sur l’export, sur les pays lointains, maintenant nous savons désormais qu’il faut miser sur le ‘consommer local’ et le marché français est très important pour nous ».

37 propriétés étaient réunies pour cette grande dégustation. Crus Bourgeois, Crus Bourgeois Supérieurs, Crus Bourgeois Exceptionnels, tous ces châteaux avaient à cœur de représenter la diversité de leur famille, d’expliquer leur classement (établi en 2020 et révisable en 2025) et faire de leur collectif une force, à l’heure de partir à la reconquête du marché français, dans un contexte de concurrence mondiale. Présentant de remarquables rapports qualité-prix à même de séduire les amateurs hexagonaux qui veulent consommer du vin et non spéculer sur leur valeur, les Crus Bourgeois déclinent une palette qui va de la pépite méconnue à la star rivalisant avec un Grand Cru Classé. C’est ce bel éventail qui permet à ce groupe de tirer son épingle du jeu, comme l’explique l’un des exposants : « Je salue l’initiative de Terre de Vins et des Crus Bourgeois d’avoir créé ce concept. Les vins du Médoc traversent une période compliquée depuis un petit moment. Il est indispensable que nous, l’Alliance des Crus Bourgeois, partions à la rencontre des clients, pour les sensibiliser à nos vins de caractère, à notre histoire. Continuons d’investir notre temps auprès des clients finaux, cette soirée l’a démontré en attirant une population plus jeune, plus citadine. La clientèle de demain ! »

Justement, plus de 400 amateurs lillois étaient réunis hier soir à la Maison de la Photographie pour cette dégustation. Un succès qui vient confirmer la popularité des vins de Bordeaux dans cette région et le potentiel de progression des Crus Bourgeois : « C’est une très belle soirée, il y a du monde et une bonne ambiance, on passe un excellent moment en découvrant les vins bordelais », s’enthousiasme ainsi un jeune amateur.

Une édition de « Good Wines Only » qui aura donc montré que, loin de leurs bases et en toute décontraction, les Crus Bourgeois du Médoc ont tous les arguments pour séduire un très large public.

Photos Adrien Viller.