Quand vignerons et sommeliers se retrouvent le temps d’une journée, c’est une ode à la gastronomie, à la dégustation et aux terroirs. Retour sur cette journée exaltante organisée par Terre de Vins. 

Le rendez-vous était donné au Cercle National des Armées, dans le 8e arrondissement de Paris, pour vivre ce speed dating entre sommeliers et propriétés viticoles avec des rencontres toutes les 20 minutes. Objectif : faire le pont entre le créateur et le vendeur. Le lieu était également doté d’un espace free tasting où de nombreuses cuvées étaient proposées à la dégustation.

Une réunion pour le plus grand plaisir de la profession

« Un événement qui est le bienvenu, note Chunxia Liu, cheffe sommelière du 7 Restaurant à la Cité du vin de Bordeaux, car on n’a pas le temps. Les activités reprennent après un long temps d’arrêt et il y a une pénurie de personnel. » Habituée aux semaines de plus de soixante heures, cette jeune femme brillante a une préférence pour la cuvée Sous Frétilles 1er Cru 2019 du Domaine Olivier Leflaive (Pernand-Vergelesses) dotée de beaucoup de profondeur avec une longueur en bouche sans fin, la Bourgogne dans toute sa splendeur. Un plaisir que partage Serge Dubs, Meilleur Sommelier du Monde qui officie à l’Auberge de l’Ill** qui, pour sa part, ne cache pas son inclination pour le Château Angludet 2014 (Margaux), « il est d’une élégance et d‘une finesse telles que seule l’appellation Margaux sait le faire. Avec des tanins fondus et soyeux et une voluptueuse rondeur en bouche… » Une description qui appelle à la dégustation !

Interlude au Hilton Paris en guise de déjeuner

La soixantaine de vignerons présents sur l’événement ont pu, au cours d’un repas au restaurant du Hilton, partager leurs vins autour d’un menu composé de tomates colorées au balsamique et burrata en entrée, d’une noisette de veau rôti servie avec sa mousseline de pomme de terre et d’un craquelin au chocolat. L’occasion de découvrir ces nombreuses cuvées en provenance de divers vignobles français. La salle, à son comble, a de nouveau applaudi les propos de Rodolphe Wartel, Directeur général de Terre de vins, dans une volonté de soutenir la profession des sommeliers, l’opportunité de présenter les deux partenaires de cette journée : France Boissons, représenté par Marie Durillon, qui proposait à cette occasion un panel de vins plus confidentiels ; et Somm’it, porté par Grégory Castelli, à l’initiative d’un projet digital qui a vocation à simplifier le quotidien des sommeliers (classement des références, inventaire, caisse).

Le marathon des dégustations continue !

Une journée intense, certes, mais pourquoi ne pas continuer sur une si belle lancée ? Les rendez-vous se sont donc poursuivis tout l’après-midi avec l’arrivée de nouveaux venus dont Rodolphe Wartel a salué la présence, entre autres, de Paz Levinson, cheffe sommelière exécutive du Groupe Pic, de Florent Martin, Meilleur Sommelier de France 2021 et chef sommelier à l’Oiseau Blanc** (The Peninsula Paris), ainsi que de Xavier Thuizat, chef sommelier à L’Écrin* (Hôtel de Crillon), actuellement en lice pour le concours du Meilleur Sommelier de France 2022 dont la finale aura lieu en novembre prochain. Un événement que salue particulièrement Florent Martin, « c’est un moment privilégié avec les vignerons, un face à face. On ne peut pas vivre cette intimité sur un salon et là c’est un merveilleux compromis pour nous, pour eux. » Une journée qui, souhaitons-leur, portera ses fruits et offrira de nouvelles belles références sur les cartes des palaces de l’Hexagone.

Photos : JC Gutner