La cérémonie du Tour des Cartes organisée chaque année par Terre de vins, récompensait hier soir sous les ors du magnifique salon Opéra de l’hôtel Intercontinental Paris Le Grand les meilleures cartes de vins en France sous le parrainage du chanteur Cali. Une sixième édition festive malgré les précautions d’usage en vigueur.

Terre de vins remettait hier soir les Trophées du Tour des Cartes 2022 dans la salle de bal classée monument historique de l’Intercontinental Paris Le Grand avec pour parrain le chanteur Cali. L’artiste qui se dit avant tout troubadour a tenu à dire à quel point le vin pour lui représentait « la transmission, parfois difficile comme chez moi, dans le vignoble en terrasses de Banyuls où transmettre la passion d’un métier difficile n’est pas évidente. Le vin est surtout un passeur d’émotions et il y a tant de musiques et de chansons à associer à une bouteille ».

Cette sixième édition récompensait comme à son habitude les meilleures cartes de vins en France et accueillait un grand nombre des 100 finalistes sélectionnés par le jury sous la double présidence de deux Meilleurs Sommeliers du Monde, Serge Dubs et Philippe Faure-Brac. L’occasion « d’un diner de retrouvailles qui permet d’entrevoir le bout du tunnel ou au moins une éclaircie et de constater que l’intérêt de la restauration pour les vins n’a pas fléchi au vu des plus de 8 000 cartes reçues en 10 mois et passées au crible du jury », a constaté Rodolphe Wartel, directeur de Terre de vins. Le sommelier MOF Laurent Derhé a insisté sur les critères de choix du jury qui s’est attaché « autant à la présentation qu’aux prix des bouteilles, à la diversité des régions, à la largesse de l’offre, la signalétique des labels environnementaux, et sans fautes d’orthographe ». « On sélectionne avant tout les établissements qui mettent leur âme dans leur carte, remarquable en largeur et en profondeur » a insisté Sylvie Tonnaire, rédacteur en chef de Terre de vins.

Rodophe Wartel a également rappelé que « notre rôle est d’accompagner et d’aider à améliorer ses cartes de vins, notamment avec l’aide des partenaires des Trophées », l’IGP Pays d’Oc et le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) qui en préambule de la soirée avaient proposé aux participants une masterclass de quelques vins commentés, mais également le Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA), Somm’it, entreprise de gestion de cartes de vins et d’inventaires connectés, et France Boissons.

Grand Prix et Prix spéciaux sur scène

Le Grand Prix de la catégorie Bar à vins a été remis au Zinc à Grenoble (38); Le Prix spécial Offre de Vins au verre parrainé par l’IGP Pays d’Oc a été décerné aux Fils à Maman à Paris (75) qui ont également remporté le trophée de la Catégorie Restaurants de chaîne Nationale. Une double récompense reçue avec fierté par Paul Vayne qui a tenu à préciser que « les Fils à Maman sont avant tout des passeurs d’histoires, en recherche constante de jeunes vignerons à mettre en avant et à faire connaître ».

Le Grand Prix de la Catégorie Restaurants traditionnels a été remporté par La Régalade à Clermont-Ferrand (63); celui des Restaurants gastronomiques de prestige par La Maison d’À Côté ** à Montlivault (41), et la Catégorie Restaurants Gastronomiques par Duende* Hôtel Imperator***** à Nîmes (30). « Il n’y a pas de grands vins sans gastronomie et pas de gastronomie sans grands vins » a insisté Christophe Château du CIVB. « Les cartes des restaurants gastronomiques sont souvent les plus patrimoniales avec un très large choix et de plus en plus de vins étrangers » estimait Grégory Castelli de Somm’It.

Le Prix spécial « Carte engagée » soutenu par le CIVB est revenu aux Petits Prés à Angers (49); le prix spécial de l’« Offre de spiritueux » parrainé par le BNIA au restaurant Le Parc ** – Hôtel Les Crayères ***** (51). Quant au Grand Prix de la Catégorie Brasseries, Bistrots et restaurants bistronomiques, il est revenu au Bistrot de la Place à Saumur (49). Enfin, le Prix spécial Coup de cœur du jury a été remis par les deux co-présidents au restaurant Les Fresques * – Château Les Vigiers **** à Monestier (24) près de Bergerac pour sa « carte de cœur rassurante, accessible, sans complication, bien présentée et organisée y compris pour des non-connaisseurs » a souligné Serge Dubs.

L’édition 2022 s’est clôturée autour d’une dégustation de beaux millésimes d’armagnac et d’un live intimiste avec quelques chansons de Cali, son acolyte et compositeur Augustin Charnet au piano. Une façon d’annoncer en musique et en écho à l’une de ses chansons « C’est quand le bonheur? C’est ce soir! ».

Retrouvez le palmarès 2022 complet en lien ici.

Photos @Albert de Monts