Les 4 et 5 février prochains, la ville de Ruffey-sur-Seille accueillera la 16ème édition de la Percée du Vin Jaune. Une fête destinée à célébrer ce vin si atypique du vignoble jurassien.

Voilà maintenant 16 ans que le premier week-end de février est traditionnellement consacré à la célébration du vin jaune, qui se déroule chaque année dans un village différent. Cette année, elle aura lieu à Ruffey-sur-Seille : cette petite localité du Jura comptant 800 âmes environ à l’année, voit défiler près de 40 000 visiteurs en deux jours, qui se pressent pour déguster ce nectar doré à nul autre pareil. Issu du cépage savagnin, le vin jaune est connu dans le monde entier pour ses caractéristiques organoleptiques rares et complexes. Il est, avant tout, le fruit de la patience du vigneron.

Le vin jaune tire notamment son originalité d’être conservé au fond d’une cave durant 6 ans et 3 mois (minimum) en fûts de chênes, sans soutirage (action de retirer les lies issues de la fermentation par changement de contenant), ni ouillage (action de re-remplir les fûts régulièrement pour éviter l’oxydation), avant d’être mis en bouteille. Pendant tout ce temps, un voile de levures se développe en surface et préserve ainsi le vin jaune de l’oxydation en le privant du contact avec l’air. Ce sont ces levures qui, notamment, contribuent au caractère si particulier du vin jaune…

Six ans de réflexion

Une fois le vieillissement terminé, le vin est mis en bouteille dans un clavelin, seule bouteille autorisée pour le conditionnement du vin jaune. Le clavelin contient 62 cl, soit ce qu’il reste d’un litre de vin mis en fût pendant 6 ans et 3 mois. La partie évaporée au fil des ans reçoit alors le doux nom de “part des anges”. Le vin jaune est produit sous quatre appellations : Château-Chalon, Arbois, L’Etoile et Côtes du Jura. Pour cette édition 2012, c’est donc le millésime 2005 qui est à l’honneur.

A l’occasion de la Percée, organisée par la Route Touristique des Vins du Jura et les Ambassadeurs des Vins Jaunes, de nombreux vignerons de la région viennent faire découvrir leur production : vin jaune bien sûr, mais aussi vins blancs secs, vins rouges, vin de paille, macvin du Jura, crémant du Jura… Ce sont plus de 75 caveaux de dégustation qui se déploient à Ruffey-sur-Seille, auxquels les visiteurs peuvent accéder pour la somme de 12 € (ils disposent alors d’un carnet de 10 dégustations). Outre cette libre dégustation qui donne lieu à une joyeuse effervescence, la Percée du Vin Jaune est ponctuée par le concours de cuisine André Jeunet, le clavelinage (une dégustation de vins jaunes par un jury de professionnels et amateurs), une vente aux enchères de vieux millésimes, un challenge de sommellerie, un cortège de vignerons, un repas dansant, des expositions et animations de rue, sans oublier bien sûr la cérémonie de la mise en perce d’un tonneau de 228 litres de vin jaune, millésime 2005.

Pour plus d’informations : www.percee-du-vin-jaune.com
+ 33 3 84 66 26 14