Si environ 18% des volumes de vins de Provence sont vendus à l’export, les États-Unis sont la première destination avec 34% du volume total exporté. La croissance à deux chiffres (+53% en volume et +70% en valeur pour les rosés de juillet 2014 à juin 2015) se poursuit ainsi depuis 11 ans.

La demande des consommateurs américains est grandissante, avec un équivalent à 9, 6 millions de bouteilles de vins de Provence exportées cette année vers les USA (du rosé à 94%) et le Comité interprofessionnel des vins de Provence a salué dans cette réussite l’important programme de communication et de promotion engagé depuis 2008 pour cibler les professionnels américains du secteur vin, ainsi que la presse spécialisée et désormais les consommateurs.

Cette “bonne nouvelle” survient alors que les vendanges touchent à leur fin en Provence, annonçant un millésime 2015 très prometteur.

Les dernières parcelles de raisins du vignoble provençal seront vendangées avant la fin septembre dans les zones les plus tardives des appellations Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence. “Les conditions météorologiques qui ont accompagné la récolte 2015 ont été idéales”, souligne le Conseil interprofessionnel des vins de Provence. “L’état sanitaire du raisin rentré en caves est jugé exceptionnel et le millésime 2015 en Provence s’annonce prometteur”, selon le CIVP. Les estimations de volume pour cette récolte sont de 1.275.000 hectolitres, soit une baisse de 8% en moyenne pour les appellations de Provence par rapport à 2014, récolte qui avait été particulièrement généreuse.