Il est australien, elle est champenoise. Il est œnologue, elle a étudié la viticulture et le commerce international. Leurs chemins se sont croisés en Australie en 2004. Complémentaires, passionnés, Arielle et Jem Harris ont travaillé en Champagne avant d’acquérir six hectares dans le Faugérois en 2007 puis six autres par la suite. « Nous sommes tombés sur des vignes situées à environ 300 mètres d’altitude. Nous avons appris à connaître les sols schisteux et leur influence sur les tanins, sur les arômes. Ici, nous intervenons le moins possible. »

Créé en 2010, leur domaine Les Fusionels fait déjà parler de lui. Par sa situation d’abord. Au bout d’une petite route qui serpente autour du Pic de la Coquillade, près de Caussignojouls, Arielle et Jem ont construit leur maison et un caveau, rectangle de béton, au sommet d’une colline où rien ne vient polluer le regard jusqu’à la mer. Par la qualité de leurs vins ensuite. Le couple a travaillé dans d’autres domaines en France et à l’étranger. Cela explique sans doute la maturité de leur démarche que l’on ressent dans leurs cuvées. Le rêve (grenache, syrah, carignan, 10 €), un joli vin sur les fruits rouges et la violette bien fondu en bouche. Intemporelle (grenache, syrah, mourvèdre, 15 €) une jolie bouche gourmande et soyeuse dominée par le cassis et la mûre. Re-Naissance (mourvèdre, grenache, 27 €), des épices, de la griotte et des tanins de velours : superbes!

Par Marina de Baleine
Photographie Emmanuel Perrin
Ce portrait est extrait de notre escapade “Faugères, destination schiste” paru dans “Terre de Vins” n°18.

LES FUSIONELS
34480 Cabrerolles. 04 67 77 31 40.

www.les-fusionels-faugeres.com