Pour faciliter la reprise de ses partenaires restaurateurs, le Domaine Pujol, à Saint-Frichoux dans l’Aude, a décidé de faire un geste solidaire en offrant une caisse de sa toute nouvelle cuvée Marins d’Eau Douce pour toute commande passée avant le 8 juin. L’exploitation familiale a aussi profité du confinement pour enclencher une nouvelle dynamique : travaux intenses à la vigne, revue complète des habillages et des cuvées et décision de passer en bio. Tour d’horizon.

Sur les contreforts de la montagne Noire, face à la Méditerranée, le domaine Pujol et ses 140 hectares font partie de l’histoire du Minervois. C’est aujourd’hui la 5e génération qui entretient la tradition familiale : générosité, solidarité et modestie. Et c’est en pleine crise du coronavirus que Stéphanie et Emmanuel, les deux cousins, ont décidé de donner le change à une autre profession en souffrance pendant la crise : les restaurateurs. “On sait que la restauration a énormément souffert depuis deux mois et au moment où leur activité devrait reprendre, on doit être dans les starting-blocks, explique Isabelle Courbet, la directrice commerciale, arrivé en février dernier. Au moment d’ouvrir, il faut leur dire qu’on est là, qu’on est derrière eux et qu’on a besoin d’eux.” Dans les faits, le domaine a décidé de faire un geste commercial, un engagement fort envers une profession essentielle à leur survie. Pour toute commande d’un partenaire restaurateur avant le 8 juin, un carton de la toute nouvelle cuvée Marins d’Eau Douce sera joint gratuitement à la livraison. “C’est un IGP Pays d’Oc délicieux, fruité, accessible et agréable à boire qui se décline dans les trois couleurs, précise la directrice commerciale. Cela leur permettra par exemple d’offrir le Verre de l’Amitié à leurs 30 premiers clients !”

Une nouvelle dynamique

Dans le même temps et, profitant du calme relatif au confinement, les salariés du Domaine Pujol ont mis les bouchées double pour enclencher un nouvel élan. Des travaux intenses ont été menés à la vigne, les habillages et les cuvées ont été revus (outre Marins d’Eau Douce, la cuvée “Mercredi 12h30” a été lancée, un AOC Minervois décliné en rouge et rosé) et la décision de passer en bio a été officiellement actée. “Cela fait déjà plusieurs années que le domaine a engagé une démarche vertueuse, ajoute Isabelle Courbet. La famille Pujol a toujours été partisane de pratiques biologiques et écologiques et elle n’y voit que des avantages.” En ce qui concerne les activités oenotouristiques, c’est un peu le flou. Les traditionnelles balades vigneronnes estivales (mini-randonnée d’une heure à l’issue de laquelle les participants sont conviés à un repas de fête) sont en suspens. Comme beaucoup de vignerons, les Pujol attendent le feu vert du gouvernement pour relancer la machine.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du domaine : www.domainepujol.com