Tout l’été, l’AOC Ventoux se prête à une découverte de ses terroirs en drone. Terre de Vins a testé pour vous.

Créée en 1973 , l’AOC Ventoux couvre près de 6000 hectares (5 682, pour être précis) et comprend 140 caves particulières, 15 caves coopératives et 60 maisons de négoce. Vaste et riche de l’image du Mont Ventoux, le Géant de Provence, qui culmine à 1912 mètres, de ses vents frais, de ses paysages entre les Dentelles de Montmirail et les portes de Châteauneuf, l’appellation regorge de références visuelles qui laissent un creux dans la définition de l’identité de ses vins. On ne baisse pas les bras, au contraire ! Avec le président de l’AOC, Frédéric Chaudière (Château Pesquié), on retrousse les manches et on déploie les ailes : « Nos vins, en rouge en blanc et en rosé, incarnent le Sud en plein vent. Nous avons de l’altitude aussi, pour équilibrer la générosité du soleil… Au-delà de la carte postale, il nous fallait une vision animée pour emmener le visiteur à la découverte de nos reliefs, des contrastes de nos sols, de notre nature préservée ».

Plus beau vu d’en-haut

Accueilli au domaine du Chêne Bleu, on décolle avec les drones : confortablement installé, on met le casque et on s’élève. Ici, des coteaux, là des pentes douces et partout la vigne, ceinte d’espaces de bois et de garrigue ; les sols blancs à dominante calcaire sont coupés de jaune et rouge pour les dominantes argileuses, le terroir se laisse découvrir par le haut !
La nature préservée prend tout l’écran tandis qu’on nous explique les deux parcs naturels (du Luberon et du Mont-Ventoux) qui contemplent l’appellation, les 1400 espèces de papillons qui peuplent les lieux, les chauves-souris qui, la nuit, viennent équilibrer les populations d’insectes, pendant que les sangliers tournent et retournent les bauges aménagées au Chêne Bleu pour les tenir occupés, loin du potager médiéval en permaculture.

Retour sous le casque : les craintifs du vertige et du mal de l’air peuvent se rassurer, l’image est on ne peut plus stable, les pilotes attentifs au bien-être de leurs hôtes et les paysages sont trop beaux pour qu’on ait le loisir de la peur ou du malaise ! Les vingt minutes de vol passent en un claquement de doigts, on en sort ébloui et convaincu par la démonstration du terroir. L’AOC Ventoux Drone Tour a reçu le label référence du tourisme du vin, Vignoble et Découverte.

Les visiteurs en Provence pourront profiter de cinq sessions, de 15h à 20h par groupe de dix personnes, de juillet à août*, dans différents domaines ou à la cave coopérative de Beaumont du Ventoux. A l’atterrissage, une dégustation de vins de l’AOC permet de passer directement aux travaux pratiques!

*Dimanche 11 juillet : Château Unang (Malemort-du-Comtat)
Dimanche 18 juillet : Cave de Beaumont-du-Ventoux
Dimanche 25 juillet : Domaine des Peyre (Robion)
Dimanche 22 août : Domaine de Tara (Roussillon)
Dimanche 29 août : Mas Oncle Ernest (Entrechaux)
Tarif : 10 € par adulte pour le vol d’une vingtaine de minutes ; dégustation d’une sélection de vins de l’AOC Ventoux et offre de restauration locale. Gratuit pour les sept à douze ans.