Comme le montrent les premiers trophées de la coopération viticole, juste décernées en ce début d’année, les caves coopératives sont activement engagées dans l’agroécologie.

Les Vignerons de la Vicomté le font savoir avec une cuvée nouvelle, Préserver l’Avenir. Ils représentent la réunion de 4 caves coopératives au centre de l’Hérault : Les Trois Grappes (cave coopérative du Pouget), la cave coopérative de Saint-Bauzille-de-la-Sylve, la cave coopérative de Saint-Pargoire et Clochers et Terroirs (cave coopérative de Puilacher). Leur terroir compte 45 villages en zone rurale de Gignac au nord, au à Saint Pons de Mauchiens au sud Ils rassemblent 1800 coopérateurs, 8000 ha de vignes, produisent 500 000hl/an. Ils sont les premiers producteurs de l’IGP Vicomté d’Aumelas créée en 1975, avec l’objectif de faire une offre de qualité… Jean Michel Sagnier, président des Vignerons de la Vicomté, précise : “nous avons été des précurseurs, pour se démarquer en tant qu’IGP. Le but est de diminuer les intrants et des désherbants”.

Les Vignerons de la Vicomté se sont engagés depuis 2015, dans la mise en œuvre de mesure agroenvironnementales et climatiques, dans un Programme Agro-Environnemental et Climatique (PAEC), soutenu par l’Europe, la Région Occitanie et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée. Autour du projet, l’IGP de la Vicomté d’Aumelas et les Vignerons de la Vicomté ont rassemblé les acteurs institutionnels et consulaires du territoire : la communauté de la Vallée de l’Hérault, le la Chambre d’Agriculture et le département de l’Hérault. Il a initié la démarche BioDiv&eau, en 2011 à la demande d’un groupe de vignerons des Côtes de Thongues en les accompagnant. Les participants volontaires ont créé en 2013 un outil d’autodiagnostic, qui évalue en quantitatif et qualitatif la biodiversité végétale, les infrasctructures agroécologiques (haies, mares..) et la qualité de l’eau. Cela permet des préconisations et des conseils individualisés, réalisables techniquement et économiquement. Les participants ont signé en 2014 un accord avec partenaires et financeurs. Sur l’Hérault, 5 ans après, plus de 200 vignerons sont formés, 5700 ha diagnostiqué, et 73 plan de travaux réalisés, réintroduisant arbres, haies, mares…

A l’échelle des territoires de Vicomté d’Aumelas et Le Pouget, le Programme Agro-Environnemental et Climatique compte préserver la ressource en eau notamment autour du captage prioritaire du Pouget et protéger la biodiversité, avec deux Mesures Agro-Environnementales et Climatiques. Le bilan des 34 coopérateurs impliqués pour une surface viticole contractualisée de plus de 370 ha. Et sur ce terroir, d’autres démarches tendent vers ce même objectif. Un groupement de défense contre les organismes nuisibles (GDON), s’est monté pour lutter collectivement contre la flavescence dorée, un vignoble expérimental de cépages tolérants sur le domaine départemental des Trois Fontaines est planté. En 2020, l’objectif est de 100 coopérateurs engagés en HVE en 2020 ce terroir de la Vicomté.

Préserver l’Avenir, nouvelle cuvée des Vignerons de la Vicomté, symbolise leur engagement. Il s’agit d’un merlot, vinifié traditionnellement, en IGP Vicomté d’Aumelas, provenant de parcelles participant au Programme Agro-Environnemental et Climatique.

Prix : 4,50€
La cuvée est en vente au caveau des Vignerons de la Vicomté (Domaine des trois fontaines – Le Pouget) et aux caveaux Tours et Terroirs de Gignac et d’Aniane.