La nouvelle campagne signée par Vin & Société se veut digitale et décomplexée, via des profils “foodista” et des accords mets-vins originaux.

“Un bon vin se sert avec tout, avec modération surtout”. Le nouveau slogan de Vin & Société est diffusé depuis cette semaine via un site dédié food-et-vin.com et les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, YouTube). Il est véhiculé à travers sept visuels illustrant des accords mets-vins très variés à partir de plats régionaux ou exotiques. A chaque internaute de définir, en répondant à un quiz, son profil “foodista” (gastronomaniac, veggie gourmand, barbecue master, street lover, traditionista, bec sucré ou apéritivore) avant de découvrir les accords proposés dont certains pour le moins surprenants. “Nous avons voulu promouvoir une approche décomplexée du vin en associant tradition et originalité, en réinventant une culture culinaire plus diversifiée, précise la directrice de Vin & Société Krystel Lepresle. Tout cela en ayant une représentativité de nos régions viticoles”, en accord avec les 21 interprofessions vitivinicoles et les 7 organisations de la production et du négoce. “Notre alimentation s’est métissée avec d’autres cultures, et le temps passé à table a diminué pour se transformer parfois en picorages alimentaires, reconnait le président Joël Forgeau. On ne boit plus aujourd’hui comme hier, car le vin n’est plus au centre de la table à chaque repas : il est devenu un produit culturel consommé occasionnellement. Mais l’essentiel demeure : manger reste un moment privilégié du vivre ensemble dont le vin français est le marqueur culturel”. Le site food-et-vin comprend également un guide de la consommation responsable rappelant les repères d’alcoolémie.

La modération, bon emploi du produit

La campagne a une vocation nationale tant par le site dédié que par la diffusion digitale avec des liens sponsorisés sur les principaux réseaux jusque fin février et les relais par les acteurs de la filière. Forte d’un budget de l’ordre de 70 000€, cette première campagne d’image associant mets et vins valorise un bon emploi du produit, la modération. Elle est diffusée en janvier, en parallèle au mouvement Dry January qui peine à trouver des adeptes dans l’Hexagone ; “mais ce n’était pas volontaire, précise Krystel Lepresle. Elle était prévue cet automne et a pris du retard avec la crise sanitaire. La campagne a de toute façon vocation à porter ce message toute l’année en espérant qu’il sera relayé ensuite par des communautés comme celle les chefs”.

Selon le dernier baromètre de Santé Publique France (SPF) diffusé en 2017, 9 Français sur 10 boivent moins de 10 verres d’alcool par semaine, 8 sur 10 boivent moins de 2 verres par jour et 9 Français sur 10 ne boivent pas tous les jours. Ces chiffres semblent montrer que la consommation des Français, dans leur majorité, est cohérente avec les seuils de consommation à moindre risque déterminés par Santé Publique France (2 verres par jour maximum et pas tous les jours).