Dans son dernier numéro, Terre de vins consacre un grand dossier aux vins du Languedoc respectueux de l’environnement. Une sélection de 214 vins affichant les labels AB, en conversion, biodynamie ou encore HVE, et parmi lesquels nos dégustateurs ont extrait leurs coups de cœur que nous vous présentons sur terredevins.com. Cette semaine, 7 coups de cœur en biodynamie, label Demeter.

Cette dégustation est à retrouver dans Terre de vins n°69 actuellement en kiosques et sur notre kiosque digitale.

Mas d’Alezon – Montfalette 2019
Faugères
18 €

Le Montfalette du Mas d’Alezon bénéficie d’un paysage naturel de vignes, de garrigue et de châtaigniers. Une présence extraordinaire par sa complexité aromatique. Au premier nez se dégagent des arômes de violette, de mûre, de myrtille que viennent compléter le chocolat, la noix de muscade, le champignon et le cuir. Un nez élégant mais à l’aromatique prenante. La bouche est volumineuse, fraîche et chocolatée. La finale est longue malgré cette pointe d’acidité qui nous rappelle que ce vin est encore à oublier en cave pendant deux années. Vin d’épicuriens.
Avec une épaule d’agneau à la cocotte.
Site internet

Clos des Nines – O du Clos 2017
Grés-de-Montpellier
26 €

18 mois d’élevage en barrique de plusieurs vins ont donné à cette cuvée, où se marient syrah et grenache noir, une couleur grenat avec une petite évolution orangée sympathique. Le nez complexe développe des arômes tertiaires avec une pointe d’oxydation, des fruits noirs compotés, du cacao, des épices douces et du tabac. La matière est noble, enrobée de tanins soyeux pour une bouche suave et douce. Bel équilibre entre structure et finesse avec un boisé parfaitement maîtrisé, pour une longue finale élégante. On peut sans hésiter réécrire le nom de cette cuvée : Haut du Clos.
Sur un civet de chevreuil sauce grand veneur.
Site internet

Les Chemins de Bassac – Pleine Terre 2018
IGP Côtes-de-Thongue
14 €

Un terroir à forte identité, une IGP qui a tout d’une AOC, et un domaine reconnu pour s’être orienté très tôt vers de bonnes pratiques et pour sa qualité constante. Aux manettes, depuis maintenant quatre ans, un couple d’architectes passionnés. Ils livrent cette belle syrah (100 %), fraîche, fluide et croquante à souhait, en un mot : moderne. D’un joli pourpre clair, la robe annonce la couleur : une extraction raisonnable qui recherche la finesse et la subtilité aromatique. L’expression du cépage est élégante, marquée par la lavande, les fruits noirs et le cade, avec un final velouté sur de fines notes boisées, pour un vin à la fois chaleureux et frais.
Pour un carré d’agneau au thym.
Site internet

Château de l’Hospitalet – Grand Vin 2018
La Clape
39 €

Avec La Forge de Villemajou, ce Grand Vin joue les porte-drapeaux dans la longue liste des domaines Gérard Bertrand. Bardé de médailles, élu meilleur rouge du monde par l’IWC en 2019 (pour le 2017), le 2018 se montre à la hauteur de son statut : sur un élevage maison, puissant mais tiré au cordeau, la fraîcheur du terroir s’exprime en contrepoint sur des notes d’eucalyptus et la salinité de la mer toute proche. Le trio syrah, grenache, mourvèdre tout en rondeur et en délicatesse envoie une salve aromatique de fruits, d’épices et de cuir pour un final aux senteurs de garrigue. Un vin ample, charnu, généreux et fier de ses racines. Le Pinot Noir du domaine de l’Aigle (15,50 €), véritable bijou d’élégance et de fluidité, frise le second coup de cœur.
Sur des noisettes de chevreuil au genièvre.
Site internet

Domaine Alain Chabanon – Les Boissières 2016
Languedoc
28 €

Rubis clair qui accroche l’œil, nez fringant sur la groseille avec une note sauvage, une bouche tout en tension et minéralité, des tanins aériens, une finale sapide. Une expression du grenache sur le cailloutis d’une ancienne glacière. Il faut le carafer deux heures à l’avance pour lui laisser déployer toute son élégance. On reconnaît bien le style d’Alain Chabanon, un travail exemplaire en biodynamie, des vinifications en levures indigènes, qui apportent finesse et grand potentiel de garde.
Avec un carré d’agneau rôti à la fleur de thym.
Site internet

Domaine d’Aupilhac – La Boda 2016
Languedoc-Montpeyroux
27,40 €

Attachant travail de Sylvain Fadat, défenseur du carignan, qui sait d’une main légère allier le meilleur de ses terroirs. Les éboulis calcaires et la marne bleue d’Aupilhac, terres historiques familiales, apportent la puissance aux mourvèdres et carignans, et la fraîcheur d’altitude de la Cocalière sied à la syrah. Ils sont mariés dans une belle complexité, un nez enveloppant de poivre noir et d’églantine, une bouche au joli grain, avec de la tension et de la fraîcheur, qui apporte une sensation de plénitude. Tant à boire maintenant qu’à garder.
Avec un faisan rôti, compotée de chou vert.
Site internet

Château La Font des Ormes – Terres Mêlées 2016
Languedoc-Pézenas
20 €

Une matière première magnifique : voilà le secret de ces Terres Mêlées 2016, calcaires et éboulis basaltiques. Aucun artifice, élevage en cuve béton, c’est le raisin qui fait la loi et la différence. Avec une robe grenat très légèrement orangée, le nez s’ouvre sur des fruits rouges confiturés. Des notes de garrigue mentholées, du chocolat et de l’orange amère emplissent le verre. La bouche est ronde, avec une belle fraîcheur sur le fruit et dotée de tanins élégants. Ce vin est riche et délicat. À savourer encore quelques années.
Sur un risotto aux cèpes et à la truffe blanche.
Site internet