Suivre les cycles lunaires, écouter le végétal et la terre, goûter le terroir, maintenir son équilibre, résument en quelques mots, certes trop simples, la biodynamie, cette interaction particulière mais ancestrale entre l’homme et la vigne. L’emploi de tisanes à base de plantes ou de minéraux intrigue presque autant que l’homéopathie. Mais le résultat ne fait guère de doute, la biodynamie aide le vin à plaire à notre âme et à nos papilles comme le prouvent ces trois cuvées, dégustées dans Terre de vins n°67 (actuellement en kiosque).

Domaine Abbatucci – Ministre Impérial
Vin de France
60 €

La robe grenat hume les fruits rouges, le thym et le genévrier, auxquels s’ajoute la note vanillée de l’élevage. En bouche, la texture se remarque en premier, fusion de soie et de bure, image des tanins fins enrobés d’un gras charnu et fruité dont l’impression rêche sublime l’amer de la fève de cacao. Celle-ci s’adoucit de confit, se rafraîchit de zestes d’agrume. Vin à la densité joyeuse, au caractère marqué, au contraste dynamique. Jean-Charles Abbatucci, en biodynamie depuis 2000, s’est toujours passionné pour les cépages autochtones. Pas moins de sept se bousculent dans cette cuvée élevée en foudres.
Avec un osso-buco.
20140 Casalabriva
04 95 24 36 30 – Site internet

Domaine Les Bruyères – Georges 2018
Crozes-Hermitage Rouge
18 €

Quel chemin pour David Reynaud depuis 2004, l’année de son premier millésime. Il nous propose Georges en l’honneur de son grand-père. Une syrah élevée en barriques, cuve ovoïde et dolia. Rubis profond aux reflets veloutés, elle attise notre gourmandise avec ce nez qui mélange le cassis parfumé de viol
ette, l’amande teintée de griotte, le musc nuancé d’iris. La bouche imprime les impressions nasales sur la soie tannique, tire sur la trame soyeuse, amplifie les senteurs en une bombe aromatique dès le processus gustatif amorcé. La longueur poivre les effluves floraux.
Avec du boudin antillais marmelade de cerise.
26600 Beaumont-Monteux
33 475 84 74 14 – Site internet

Domaine de Lauzières – Équinoxe 2015
Les-Baux-de-Provence Rouge
15 €

Un endroit de rêve pour un vin gourmand. Grenat pourpre, le nez plein d’épices et de fruits aussi sombres que la robe, il surprend la bouche par ses tanins souples qui demandent un peu d’ouverture pour libérer leurs jus. Cassis et mûre, mélangés d’herbes de garrigue, définissent ce vin construit pour le plaisir. Juteux, frais, fruité, épicé, il se boit avec facilité. Les vieilles vignes de grenache noir, complétées de carignan et de syrah, s’élèvent en cuves pendant trente-six mois pour garder la pureté du fruité. Le domaine a reçu la certification Demeter en 2015, autant pour ses vins que pour son huile d’olive.
Avec du lapin rôti aux herbes.
13890 Mouriès
04 90 47 62 88 – Site internet