Les dix-demi finalistes et l'équipe de l'UDSF organisatrice de la sélection (photo JB)
Les dix-demi finalistes et l'équipe de l'UDSF organisatrice de la sélection (photo JB)

Organisée en ouverture de la troisième édition de Sommeliers Dating, la sélection pour la demi-finale du concours du Meilleur sommelier de France a réuni 39 candidats. Les favoris ont répondu présent…

Nul besoin de son du clairon pour rassembler les sommeliers inscrits aux épreuves de sélection du concours du Meilleur sommelier de France. A 8 heures précises, les 39 candidats prenaient connaissance des dernières consignes de la part de Fabrice Sommier, directeur des concours de l’UDSF, et des membres du comité technique.

Deux heures plus tard, tous pouvaient souffler et accepter d’attendre 13 heures pour connaître les noms des qualifiés pour la demi-finale prévue le 10 septembre prochain. Ils seront dix réunis alors avec l’espoir de figurer dans le dernier carré, le 11 novembre pour le dernier round.

Et si la parité n’est pas encore de mise, trois sommelières ont franchi cette première phase. Ainsi l’aventure continue pour Pascaline Lepeltier (Racines à New-York), Isabelle Mabboux (Impérial Palace à Annecy) et Victoire Helly d’Angelin (La table d’Olivier Nasti à Kaysersberg). Elle seront accompagnées par Florian Balzeau (Le gindreau à Saint-Médard), Pierre Jacob (Au Crocodile à Strasbourg), Florent Martin (Le Cinq à Paris), Edmond Gasser (Mandarin Oriental à Genève), Aymeric Pollenne (Hide à Londres), Pierre Vila-Palleja (Le petit sommelier à Paris) et Jean-Baptiste Klein (La table d’Olivier Nasti à Kaysersberg).