La valse des régions viticoles débutant leurs vendanges continue et c’est au tour de l’Alsace d’annoncer, par son interprofession, le lever du ban des vendanges. Dès le 7 septembre 2011, les cépages auxerrois, pinot blanc, pinot gris et pinot noir de l’AOP Alsace pourront être ramassés ainsi que le pinot gris de la majorité* des lieux-dits de l’AOP Alsace Grand Cru. Tous les autres cépages de ces deux AOP pourront être récoltés à partir du 12 septembre.

La récolte a déjà pu commencer le 25 août pour les parcelles produisant les vins de base de l’AOP Crémant d’Alsace. Pour les vins alsaciens portant les mentions « Vendanges Tardives » (raisins en surmaturité) et « Sélections de Grains Nobles » (raisins infectés par la pourriture noble de Botrytis cinerea), les vendanges manuelles pourront débuter le 21 septembre pour le pinot gris, gewurztraminer, riesling et muscat pourront être récoltés dès le 26 septembre.
Le Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace (CIVA) vient par ailleurs de confirmer la précocité du millésimes 2011. Réalisant comme chaque année des contrôles de maturité (pH, réfractométrie, acidité totale…), le CIVA annonce que les vendanges ont cette année trois semaines d’avance, sans pour autant atteindre les récents records de 2003 et 2007. La récolte 2011 devrait représenter 1, 15 millions d’hectolitres, soit + 25% par rapport aux volumes particulièrement bas de 2010 (911 000 hL). Ce volume se situe dans les moyennes des dix dernières années.

* : des cas particuliers sont en effet à préciser pour certains lieux-dits et cépages (Pfingtsberg, Bruderthal, Praelatenberg, Altenberg de Bergheim, Kanzlerberg).