A 24 ans, en poste au Cala Rossa à Porto-Vecchio, Antoine Soria a remporté le challenge organisé par l’Association des sommeliers de Corse, à Ajaccio.

Pour sa deuxième édition, le challenge du meilleur sommelier en vins de Corse a pris de l’épaisseur en même temps qu’il a gagné en difficulté. Le succès d’Antoine Soria et la prestation des quatre autres candidats (Céline Fagard, Maxime Credoz-Grenard, Quentin Goepfert, Dominique Peretti) n’en ont que plus de valeur !

Sous le regard de Pascal Léonetti, enfant du pays et Meilleur sommelier de France 2006, et de deux présidents d’associations régionales de sommeliers, Jean-Luc Jamrozik (Paris) et Philippe Munos (Jura et Franche-Comté), les cinq candidats ont participé à toutes les épreuves organisée dans les salons du Sofitel Golfe d’Ajaccio. Et dans une région qui ne compte malheureusement pas de formation spécifique au métier de sommelier, tous ont prouvé que le travail réalisé en entreprise, avec le soutien des membres de l’association régionale des sommeliers portait ses fruits.

Le vainqueur vendangera à Mouton-Rothschild

Épreuve aux contours classiques (questionnaire, analyse sensorielle d’un vin, atelier d’identification de boissons, travail d’accord mets et vin et de commercialisation, carafage et service d’un vin et nouvel exercice d’accord autour des spécialités gastronomiques et des vins corses), ce challenge a donc été remporté par Antoine Soria. En poste au Grand hôtel de Cala Rossa, à Porto-Vecchio, il n’a que 24 ans et a découvert le monde du vin lors des stages accomplis dans cet établissement durant ses études de BTS. Depuis trois ans, une fois la forte période d’activité passée, il s’efforce d’aller à la rencontre des vignerons insulaires et continentaux. « Pour continuer à progresser, je ressens le besoin d’être sur le terrain, de découvrir de nouveaux vins et de mieux maîtriser certaines appellations. »

Ce qu’il aura l’occasion de faire à l’automne prochain puisque au-delà de tous les cadeaux reçus, le premier prix le conduira dans les vignes de Mouton-Rothschild où il participera aux vendanges et aura l’occasion de déguster quelques flacons d’exception…