La quatrième édition des Trophées Bordeaux Vignoble Engagé a lancé ses inscriptions la semaine dernière, jusqu’au 4 mars. Pour l’interprofession bordelaise, cet événement est une opportunité de mettre un coup de projecteur sur les mutations du vignoble girondin en matière de développement durable.

Le coup d’envoi de la 4ème édition des Trophées Bordeaux Vignoble Engagé a été donné il y a quelques jours. Organisé par Sud-Ouest, le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) et Terre de Vins en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Gironde, Kedge Business School, la Région Nouvelle Aquitaine et le Crédit Agricole d’Aquitaine, cet événement a pour but de récompenser les initiatives prises en faveur du développement durable par les actrices et les acteurs de la filière vin bordelaise, saluer les innovations, les audaces, les engagements en faveur de la pérennisation du vignoble face aux enjeux environnementaux et climatiques.

Pour le CIVB, l’engagement en faveur du développement durable est un axe fort qui se retrouve à travers l’organisation de ces Trophées. « Bordeaux est entré dans l’Histoire pour ses grands vins depuis des centaines d’années », souligne Christophe Château, directeur de la communication de l’interprofession, « mais Bordeaux est aussi une région très investie dans l’innovation, et l’un des axes principaux de l’innovation aujourd’hui est l’amélioration des pratiques en matière de développement durable et de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Il semblait nécessaire au CIVB de féliciter les entreprises viticoles, les négociants et toutes les structures qui inventent un avenir plus vertueux pour nos vignobles. Cela se décline sur les différentes catégories de prix (Empreinte, Innovation et avenir, Vivre ensemble, Faune et flore, Nature et respect) et nous permet de mettre en lumière les belles pratiques et les belles initiatives« .

D’après Christophe Château, les Trophées Bordeaux Vignoble Engagé sont aussi un moyen de montrer qu’il n’y a pas qu’une seule voie, mais plusieurs voies possibles en matière de développement durable : « on ne souhaite pas opposer les modèles, on veut montrer toutes les pistes possibles d’amélioration des pratiques, pour donner envie à ceux qui n’ont pas encore franchi le pas d’y aller. Ce faisant, nous voulons tordre le cou à l’image dépassée d’un vignoble bordelais ‘pollueur’, à l’heure où toute la filière se remet en question. »

« Fédérer une communauté active »

Après trois éditions des Trophées, le CIVB se félicite d’un effet boule de neige, qui a entraîné une forte reconnaissance : « l’idée de ces Trophées est de fédérer une communauté, on au total 15 prix attribués dans 5 catégories ainsi que deux prix spéciaux ; cela s’élève au bout de quatre ans à une soixantaine d’entreprises mises en lumière, qui forment une communauté active, un socle de communication positive qui va susciter une émulation auprès de l’ensemble de la filière, pour tirer tout le monde vers le haut. Nous avions lancé les trophées avant de mettre en place notre stratégie RSE, et maintenant ils s’intègrent complètement dans cette philosophie qui dépasse les seuls sujets environnementaux mais intègrent aussi le social et l’humain« .

Les Trophées Bordeaux Vignoble Engagé constituent donc, pour la filière bordelaise, une caisse de résonance porteuse d’avenir : « Bordeaux passé au vert, le temps est venu le temps de le faire savoir« , conclut Christophe Château.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 4 mars en suivant ce lien : www.trophees-bve.fr

Le jury se réunira dans le courant du mois d’avril, et le palmarès sera dévoilé le 17 mai 2022 dans le cadre d’une cérémonie qui se déroulera à la Cité du Vin de Bordeaux. N’attendez pas pour vous inscrire !

Contact : trophees-bve@terredevins.com / 05 35 31 21 62