© Vincent Bengold
© Vincent Bengold

A La Fête du Vin, du 14 au 18 juin en bord de Garonne, les animations sont légion. Et certaines, parmi elles pourraient bien vous surprendre…

Pour les vingt ans de Bordeaux Fête le Vin, le programme des animations est dense et varié, pour tous les âges et toutes les affinités. A l’incontournable dégustation, aux ateliers de l’Ecole du Vin de Bordeaux, ou encore aux visites de voiliers amarrés dans le Port de la Lune s’ajoutent quelques insolites. Morceaux choisis.

Hier après-midi, dans une joyeuse ambiance, les équipages des grands voiliers, venus de pays étrangers ou d’autres ports français, qu’ils soient constitués de militaires, de Gazelles de la mer (projet du groupe La Poste sur le Belem) ou de jeunes trainees, ont défilé au son de fanfares et bandas le long des quais et dans la ville. Ils ont été rejoints dans cette grande marche par les Confréries viticoles de Bordeaux, sous l’égide du Grand Conseil du Vin de Bordeaux, vêtues de leurs longues capes de couleur.

Autre tradition séculaire propre aux tonneliers de Bordeaux : le “roulage” de barriques. Spectaculaire, cette pratique était à son origine courante dans les milieux viticoles, utilisée pour déplacer tonneaux et barriques sans (trop) se fatiguer. Aujourd’hui, c’est devenu une forme de spectacle, encore perpétué par les rouleurs de barriques de Lussac-Saint-Émilion, dernier club en France et en Europe. Depuis plus de vingt ans, le club et ses membres proposent animations et spectacles pour faire vivre la discipline. Lors de démonstrations de 20 à 25 minutes, jeunes et moins jeunes se confrontent dans la bonne humeur et la convivialité. Et invitent parfois même le public à tenter l’expérience, notamment lors de Bordeaux Fête le Vin (dimanche 17 juin, de 11h30 à 12h, 14h30 à 15h, 16h à 16h30 et 18h à 18h30. Gratuit).

Deux expositions insolites prennent leurs quartiers sur les quais le temps de la fête (avec le soutien de l’Institut Culturel Bernard Magrez). Jeune artiste italienne installée à Bordeaux, Alice Viale a gardé de son enfance passée à Venise, parmi les gondoles, la passion des bateaux. Aujourd’hui, elle imagine et réalise des petits navires en papier selon la technique nippone des origamis. Après avoir dispersé 12 446 petits bateaux de toutes les couleurs sur le Miroir d’eau lors de la Fête du Fleuve 2017, elle propose lors de la Fête du Vin « Paper Boats ». Dans cette version miniature de la « small ships regatta », quelques centaines de voiliers de papier flotteront sur une vague de 30 mètres de long. A voir du jeudi 14 au lundi 18 juin, sur les quais, entre l’Ibaïa et le skate-park.

Autre style, le “Message in a bottle” de Lulu Quinn. Très mobilisée sur les questions environnementales et défenseure d’un art participatif, cette artiste anglaise a imaginé une bouteille géante de 8 mètres de long, créée à partir de la récupération, sur des plages, de milliers de bouteilles en plastique. Arrivée tout droit des rives de la Mersey à Liverpool, cette immense bouteille a traversé les mers pour débarquer sur les quais de la Garonne, au cœur de Bordeaux Fête le Vin. “Par-delà la sensibilisation aux problèmes de la pollution plastique, en mer et sur terre, cette œuvre-sculpture se présente aussi comme une occasion de renouer avec une tradition ancienne, celle qui consiste à écrire des messages, à les mettre en bouteille puis à les jeter à la mer. L’artiste a ainsi proposé aux écoliers et habitants de Liverpool d’adresser aux Bordelais des messages personnels sur les sujets liés à l’environnement.” La nuit, cette bouteille se transforme en balise illuminée de l’intérieur. A voir du jeudi 14 au lundi 18 juin, sur les quais, non-loin de la place Munich.