Accueil Actualités Bordeaux Tasting, le préambule

Bordeaux Tasting, le préambule

Auteur

Sylvie
Tonnaire

Date

08.12.2022

Partager

La onzième édition de Bordeaux Tasting ouvrira ses portes, place de la Bourse, samedi à 10 heures. C’est la dernière ligne droite pour quelques 200 petites mains s’activant aux derniers préparatifs dans une ambiance survoltée (mais concentrée) pour réussir cette grande fête du vin. En mise en bouche, un déjeuner convivial a eu lieu à la table du Gaùta où Vivien Durand incarne une cuisine de copains, généreuse et réconfortante. Les partenaires de Bordeaux Tasting y ont fait une pause profitant de ce temps d’échange pour découvrir trois représentants de ces bordeaux contemporains, accessibles, cassant les codes classiques du vignoble le plus célèbre du monde.

Explosion exotique avec le Pessac Léognan blanc 2018 (23 euros) du château Pont Saint-Martin. Léa Rodrigues, à peine trentenaire, à la tête des quatre châteaux familiaux, n’hésite pas à proposer des accords vins et bonbons à l’occasion du dernier Halloween, surprenant non ? Pour le château Cardinal Villemaurine, Saint-Émilion Grand Cru, Olivier Leclerot, 27 ans, est venu avec ses magnums 2019 (40 euros), son premier millésime ! Un grand merlot dédié au fruit et à la gourmandise « le format qu’il faut dès qu’on est 4 » précise t’il, insistant sur le cap d’ouverture à l’œnotourisme pris d’emblée sur la propriété où il reçoit toute l’année les amateurs autour d’une dégustation commentée.

Enfin cap sur le médoc avec Loïc Chanfreau des châteaux Fonréaud et Lestage. Le Bordeaux blanc 2021 Le Cygne (21 euros), issu de cinq hectares seulement, entièrement vendu en primeur, démontre qu’une tradition oubliée peut se hisser de nouveau sur le devant de la scène et enthousiasmer les papilles pour peu que l’on soit à l’écoute des aspirations de l’époque : de l’équilibre, de la droiture, de l’élégance et un excellent rapport qualité prix. Enfin avec le Listrac-Médoc 2018 du château Fonréaud (17 euros), démonstration est faite que la signature terroir peut se goûter aussi en version fraîche et sans attendre de longues années. L’ensemble des partenaires présents ont approuvés !

Vous avez-vous aussi envie de les déguster ?! Rendez-vous ce week-end à Bordeaux Tasting !

Photos: @A. Viller