(photo Albert de Monts)
(photo Albert de Monts)

À la tête de 4 hectares dans les Coteaux du Petit Morin, Sébastien Bression fait doucement grandir l’exploitation familiale, qu’il a engagée vers une conversion en bio. Il est présent aujourd’hui pour la première fois à Champagne Tasting.

Dans la galaxie du champagne, il y a les grands astres qui monopolisent la lumière et la gravité, et les planètes indépendantes qui inventent leur propre orbite. À nous de savoir régler la mire de nos télescopes pour les observer. À Champagne Tasting, qui a ouvert ses portes ce matin dans le cadre de l’Hôtel Salomon de Rothschild à Paris, les astrophysiciens de la dégustation peuvent dénicher quelques-unes de ces « planètes rebelles » et découvrir des pépites de haute qualité, à prix doux pour ne rien gâcher. Présent pour la première fois à l’événement, Sébastien Bression fait partie de ces vignerons champenois qui méritent toute notre attention. Ayant repris les rênes du vignoble familial (divisé au préalable avec ses deux frères) au tournant des années 2000, il est à la tête de 4 hectares dans la région des Coteaux du Petit Morin, précisément à Etoges. Sur ces 4 hectares, la moitié seulement est mise en bouteille par ses soins, sous la marque « Champagne Bression Sébastien » qu’il a créée avec son épouse il y a vingt ans. Il déploie une gamme qui n’hésite pas à bousculer les habitudes, où l’on trouve notamment deux cuvées en Coteaux Champenois (rouge et blanc), une « Cuvée Éphémère » qui change tous les ans (la N°5, actuellement en vente, est un blanc de blancs monoparcellaire millésime 2015 en extra brut) et une curiosité saluée en 2020 par un Coup de Cœur du Concours des vins « Terre de Vins » : la Cuvée des Anges, un 100% chardonnay vinifié 100% en fût, ayant bénéficié de 10 ans de vieillissement. Un vrai champagne de gastronomie, complexe et tendre à la fois, déployant un nez opulent et profond, dont la chair pleine aux accents de noisette est traversée par une jolie tension. Ce champagne, produit seulement à 2000 bouteilles, est accessible au prix incroyablement doux de 28 euros, et l’amateur serait bien aviser de s’en emparer. La cuvée Tradition et la cuvée Prestige du domaine sont également proposées à la dégustation pendant Champagne Tasting.

Conversion bio et œnotourisme

Depuis cette année, Sébastien Bression a engagé son vignoble sur la voie d’une conversion bio, qui devrait être conclue par une certification d’ici trois ans. Une évolution logique pour celui qui a arrêté herbicides, pesticides et produits de synthèse depuis une dizaine d’années, a réintroduit le travail des sols, et pour qui sa récente labellisation HVE ne constitue pas un cadre assez contraignant sur le plan des pratiques culturales. Du reste, les Bression sont à la tête de 120 hectares de céréales (blé, orge, maïs…) déjà certifiés bio.

Au delà du volet environnemental, la famille Bression veut aussi être présente sur le front de l’œnotourisme : ils inagureront normalement au printemps 2022, au cœur de leur village, une boutique et deux gîtes pour les visiteurs, afin de développer les visites dans le vignoble. Ils entendent aussi proposer des dégustations thématiques en partenariat avec le Château d’Etoges (hôtel, restaurant gastronomique & spa). Comme quoi même lorsque l’on suit sa prorpre orbite, les planètes finissent par s’aligner.