(photo : Emmanuel Perrin)
(photo : Emmanuel Perrin)

Chaque semaine, retrouvez sur Terredevins.com un portrait de vigneron ou vigneronne publié dans le magazine. Cette semaine, Alban Izard, à Fitou (11), plus ancienne des AOC rouges du Languedoc.

Le schiste gris scintille, le regard parcourt 360° sur cette nature intacte en Hautes Corbières, vierge de toute construction : Alban Izard aime ses vignes et leur écrin. Il a complété ses parcelles de carignan, grenache et syrah, plantées dans les années 70, pour avoir 12 hectares d’un seul tenant. Le domaine familial remonte à 1861, à Villeneuve-les-Corbières. Les parents d’Alban le reprennent à la fin des années 80, le rebaptisent Lerys, en hommage à la grand-tante qui a transmis la grange transformée en cave, et sortent de la coopérative en 1994. Alban, plein d’énergie, veut aller encore plus loin. Le domaine Lerys est en conversion bio pour 2019, le vent sec et le sol pauvre facilitent la tâche. Ses 60 hectares, en pentes escarpées sur schistes, donnent 5 fitous. Le Prestige 2015 (8,40 €), ambassadeur 2018, 40 % de carignan en macération carbonique et 40 % de grenache, est charnu, en tanins souples, taillé pour les viandes et volailles rôties. Adrienne 2014 (12 €) avec 70 % de carignan et un long élevage en bouteille, livre ses fruits noirs écrasés en une longue finale fraîche. Avec ses nouvelles barriques, Alban invente une version contemporaine du fitou boisé : Fustat (8,90 € le 2012), tanins en rondeur et longueur, et Belor (20 € le 2015), 80 % de carignan de 150 ans, élevé sous marc, vinifié quasi sans soufre, esprit vin nature. En 2018, Alban va refaire son caveau de dégustation avec un espace ludique pour les enfants et les deux chambres d’hôtes à l’étage, aux grandes terrasses sous l’ombre de l’immense platane. Et, à terme, il prévoit une nouvelle cave et quelque 20 hectares de plus, pour continuer à porter jusqu’au Canada les fitous sur schistes du domaine Lerys.

11360 Villeneuve-les-Corbières
04 68 45 95 47 ou www.domainelerys.com

Ce portrait est extrait du Terre de vins N°52 de mars/avril