La grande fête vigneronne de Bourgogne, la Saint-Vincent tournante, se tiendra à Gevrey-Chambertin les samedi 25 et dimanche 26 janvier. Retour sur une appellation phare de la Côte de Nuits.

Heureux monsieur Bertin dont le champ est passé à la postérité ! Il n’imaginait pas que ses terres conserveraient encore son nom, des siècles plus tard, sous l’appellation Chambertin. En 1847, les habitants du village de Gevrey décidèrent même d’adjoindre la dénomination de ce célèbre terroir au nom de leur commune. Ainsi naissait Gevrey-Chambertin. Bien d’autres villages viticoles suivront cette idée (Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Aloxe-Corton, etc.)

Neuf des trente-trois grands crus du vignoble bourguignon

C’est cette fameuse appellation qui recevra la Saint-Vincent tournante dans quelques jours. Le Saint patron des vignerons devrait être comblé question grands vins rouges de Bourgogne… A Gevrey-Chambertin s’épanouissent pas moins de neuf des trente-trois grands crus du vignoble bourguignon. Les plus célèbres sont donc le chambertin et son voisin le chambertin Clos de Bèze, mais la famille se décline en 7 autres climats (Charmes-Chambertin, Griotte-Chambertin, etc.) Le village, auquel s’adjoint la commune de Brochon pour un peu plus de 50 hectares, dispose aussi du plus vaste vignoble de la Côte de Nuits (500 hectares) et de nombreux premiers crus. Il est certain que si Gevrey jouit de la réputation de donner des vins corsés, structurés, la vérité est que l’on peut y rencontrer des cuvées aux styles très variables. Une récente étude de terroirs a permis de mettre en évidence la diversité de sols que l’on y rencontre. Sans compter qu’ici, peut-être plus qu’ailleurs, chaque vigneron aime à imprimer son coup de patte.

Les vignerons, justement, ont spécialement élaboré 5 cuvées à l’occasion de la Saint-Vincent (des millésimes 2009 à 2018). Les 18 000 bouteilles sont au garde à vous ! Nous y reviendrons dans un prochain article…

gevreychambertin-svt2020.fr