©Seb Ladeuix
©Seb Ladeuix

Pour célébrer l’été, nous avons déniché, parmi les 74 domaines médocains présents à la grande dégustation organisée par Terre de Vins et la famille des Crus Bourgeois du Médoc ce mardi 21 juin à « La Belle Saison », en bord de Garonne (18h-23h), six cuvées rouges qui se prêtent à merveille à une dégustation lorsque les températures grimpent.

Château Mongravey 2018, Cru Bourgeois Supérieur (Margaux)

« Un millésime de qualité, un bon équilibre avec une acidité fraîche qui emplit le palais et assure un vieillissement avec des notes aromatiques florales et de mûres de roncier. Parfait pour accompagner, servi à 15°C, les viandes rouges, les volailles, l’agneau. »

Château Biston-Brillette 2018, Cru Bourgeois Supérieur (Moulis-en-Médoc)

« Le Château Biston Brillette 2018 se mariera parfaitement avec une rouelle de porc aux poivrons. Par ses couleurs, sa facilité d’exécution qui se décline en chaud ou froid selon les conditions du moment, cette recette est parfaite pour les longues soirées d’été. Le côté onctueux du porc, allié à la douceur des poivrons, viendra équilibrer harmonieusement le caractère fruité et épicé, ainsi que la belle structure en tension, du 2018. »

Château des Tourelles 2018, Cru Bourgeois (Médoc)

« Vinifié par la responsable de chai Coralie, ce 2018 est caractérisé par le respect du fruit. Une belle fraîcheur en bouche avec quelques notes de boisé fondu viennent englober ce fruit intact. Idéal en apéritif entre amis lors des soirées d’été, notamment dans un bel accord avec les chipolatas au barbecue, il peut s’apprécier à une température légèrement plus faible que la température ambiante. »

Château Saint-Aubin 2018, Cru Bourgeois (Médoc)

« Créé directement au vignoble, cet assemblage des six cépages médocains intègre sur le millésime 2018 45% de merlot, 17% de carménère, 16% de petit verdot, 8% de malbec, 7% de cabernet sauvignon et 7% cabernet franc. Nous tirons de notre terroir et de cet assemblage un vin souple et fruité, avec une structure tannique et un boisé qui viennent soutenir le fruit et la gourmandise.

Servi à une température de 17-18°C, ce vin se prête parfaitement à une dégustation estivale, sur des mets plus légers en apéritif, charcuterie, des viandes blanches et des poissons « charnus » grillés comme le thon, l’espadon, le requin, le saumon… »

Château Liversan 2018, Cru Bourgeois (Haut-Médoc)

« A Liversan, le terroir graveleux sur dalle calcaire confère des tanins fins et mûrs. Ce vin se distingue par son élégance et sa finesse. Complexe, mais moins structuré que certains de ses confrères, Liversan est une bouteille que l’on ouvrira plus facilement lors d’un apéritif, sur une belle planche de charcuterie ibérique par exemple. Il accompagnera également très bien des plats végétariens légèrement épicés, comme un wok ou des légumes d’été à la plancha. »

Château Charmail 2018, Cru Bourgeois Exceptionnel (Haut-Médoc)

« Malgré une maturité bien présente, ce Château Charmail 2018 est parfait pour l’été, avec une belle fraîcheur sur des notes mentholés et de réglisse. Consommé en toute simplicité le soir sur la plage, avec un pique-nique en compagnie de quelques amis, il peut offrir un moment magique. Il accompagnera également volontiers des grillades, planchas de légumes, un poulet ou un bon fromage. »


Vous pouvez réserver vos places au festival Good Wines Only, le 21 juin, en cliquant sur ce lien.

Retrouvez tous les autres articles sur le festival Good Wines Only en cliquant ici.