De violents orages de grêle, dimanche, ont causé des « dégâts considérables » dans les vignobles du Minervois, a annoncé lundi la préfecture de l’Aude dans un communiqué.

La préfecture ne disposait pas encore, lundi à la mi-journée, d’estimations chiffrées de ces dégâts. Mais les préfets de Languedoc-Roussillon et de l’Aude devaient se rendre sur le terrain dans l’après-midi pour rencontrer les viticulteurs touchés, en compagnie des présidents de la chambre d’agriculture et du syndicat des vignerons (source AFP).

Selon nos confrères de L’Indépendant, « dans certains secteurs la vigne est touchée à 100%.

C’est le cas notamment à La Redorte, selon le président de la Chambre d’agriculture de l’Aude Philippe Vergnes, qui commençait en début de soirée un tour d’horizon des différents secteurs pour évaluer les dégâts. A Puichéric, le président de la cave coopérative estime que le vignoble est touché à 80%. Des dégâts importants sont également signalés à Alairac, Villemoustaussou, Conques, Bagnoles ou encore Escales. […] Selon Météo France, il est tombé, en moins d’une heure, 18 mm de pluie à Carcassonne et jusqu’à 42 mm près de Lézignan. Les rafales de vent maximum enregistrées ont été de 82 km/h à Carcassonne et de 89 km/h à Alaigne. »

Quelques jours seulement après le Bordelais et la Bourgogne, le vignoble du Languedoc est donc frappé à son tour par de violentes intempéries. Ce millésime 2014 soulève déjà de nombreuses interrogations.