Le groupe allemand Henkell vient d’annoncer une prise de participation majoritaire chez le leader du cava Freixenet. Le groupe ainsi formé devient le premier groupe mondial de vins effervescents. Un géant.

Alors que le salon mondial Prowein a ouvert ses portes à Düsseldorf ce dimanche 18 mars, l’annonce la veille du rapprochement entre Henkell et Freixenet a mis le monde de la bulle en effervescence. Les deux acteurs sont en effet des poids lourds du secteur. Henkell, branche vins et spiritueux du groupe agro-alimentaire Oetker, possède Mionetto, la marque leader mondial des prosecco, ainsi que Henkell Troken, le N°1 des effervescents en Allemagne. Quant à Freixenet, il possède avec sa marque le premier cava vendu au monde.

Selon notre confrère Weinwirtschaft, des pourparlers étaient engagés depuis deux ans mais l’annonce ce samedi a fait l’effet d’une accélération surprise et d’un coup de tonnerre dans le monde des vins mousseux. Henkell devient en actionnaire majoritaire chez Freixenet avec une prise de participation de 50,67 % des parts de Freixenet SA pour une somme, selon Weinwirtschaft, avoisinant les 220 millions d’euros.

L’opération capitalistique s’accompagne d’un accord sur une coopération internationale. Freixenet et Henkell possèdent chacun une vingtaine de filiales dans le monde et exportent dans plus de 100 pays. « Au travers de trois générations, nous avons fait de Freixenet le leader mondial du cava, a commenté José Luis Bonet Ferrer, Président de Freixenet SA. Avec Henkell, nous avons trouvé un partenaire fort, doté d’une stratégie à long terme […] avec une présence à l’international encore plus forte à l’avenir. » Dr Andreas Brokemper, PDG de Henkell, a ajouté : « Ensemble, nous pouvons à la fois offrir à nos clients notre expertise mondiale, mais aussi une gamme unique de marques fortes et de spécialités ».

Deux champagnes en portefeuille

Henkell et Freixenet ont annoncé qu’ils communiqueraient les détails du partenariat plus tard. L’acquisition des actions est en effet soumise à l’approbation des autorités antitrust.
En ce qui concerne la France, Freixenet possède depuis 1985 la maison de champagne Abelé et depuis 2001 le négociant bordelais Yvon Mau. Pour sa part, Henkell a acquis en 2000 la maison de crémants de Loire et de Saumur Gratien & Meyer, ainsi que le champagne Alfred Gratien.