Chaque année à partir de 2017, un nouvel artiste livre son interprétation du millésime de la propriété de Pessac-Léognan. La première à s’essayer à l’exercice avec le millésime 2015 est la fille de Philippe Starck, Ara Starck.

Inauguré en juin 2016, le chai du château Les Carmes Haut-Brion, signé Philippe Starck et Luc Arsène-Henry, est déjà une oeuvre d’art par lui-même, vaisseau amiral jaillissant des flots. A partir du millésime 2015, le premier élaboré dans ces nouvelles installations, la propriété détenue par Patrice Pichet invite chaque année un artiste à donner son interprétation du millésime, de la propriété et de ses vins. Son support? L’une des cuves de vinification en béton du chai. Cette oeuvre unique sera ensuite reproduite sur les contre-étiquettes des bouteilles de la propriété.

Pour ce premier millésime “vinartistique”, l’artiste Ara Starck a imaginé une représentation allégorique de la propriété et de ses vins autour de la notion de “lieux”, ode aux différents terroirs du château Les Carmes Haut-Brion garante de “la complexité du grand vin du château Les Carmes Haut-Brion.”