Après trois ans de travaux, Petrus, vignoble légendaire de Pomerol, dispose d’un nouveau chai. Visite en images de ce “projet simple et fort” d’après son propriétaire Jean-François Moueix.

Nos confrères du journal Sud-Ouest et le photographe Stéphane Lartigue ont eu le privilège de découvrir en avant-première le nouveau chai de Petrus, nom légendaire de Pomerol et du vignoble bordelais, dont la seule évocation fait rêver tous les amateurs de la planète. Un projet signé par l’architecte Jean-Pierre Errath, qui a fait appel essentiellement à des entreprises locales : Eiffage pour le gros œuvre, Barousse (Libourne) pour la pierre, Limouzin (Gradignan) pour la charpenterie, Gasteuil (Saint-Émilion) pour les couvertures ou Bugada (Lesparre) pour le dallage. Trois ans de travaux ont été nécessaires pour mener à bien cette entreprise que son propriétaire Jean-François Moueix décrit comme “un projet simple et fort”. “Pratiquement tout a été refait, précise Jean-Pierre Errath. Dans ce lieu de travail, il a fallu concilier la technique, le pratique et l’esthétique”. En toute discrétion.