(Photos ©DR et ©F. Hermine)
(Photos ©DR et ©F. Hermine)

Le château de Sancerre, prestigieuse propriété du Centre Loire, est en passe d’être racheté par la maison saumuroise Ackerman, qui assoit ainsi son implantation dans l’appellation.

Le château de Sancerre, ce sont 55 hectares de vignes dans l’appellation la plus porteuse de Loire. La maison Ackerman a fait savoir lundi qu’elle avait présenté une offre de rachat du domaine au groupe Campari, propriétaire du château depuis 2016.

Ackerman, maison de négoce basée à Saumur, a été sélectionnée par la SAFER entre plusieurs repreneurs. La transaction, dont le montant n’a pas été révélé, comprend le château, les vignes, les chais, le fonds de commerce et l’équipe de 30 salariés. Pour être officiel, le rachat doit encore attendre la validation par le commissaire du gouvernement, avant le 30 juin.

Stratégie de « premiumisation »

Le château de Sancerre, monument du 10e siècle, est le seul domaine à porter le nom de cette appellation prestigieuse du Cher (18). Le vignoble de 55 hectares est principalement constitué de sauvignon (90%) et d’un peu de pinot noir (10%), et produit donc des Sancerre blanc et rouge.
Ce domaine a été créé par Louis-Alexandre Marnier-Lapostolle, créateur de la liqueur Grand-Marnier. Lors du rachat par Campari de Grand-Marnier en 2016, le château faisait partie de la transaction. Le groupe Campari se sépare progressivement de toutes ses propriétés viticoles, pour se concentrer sur les alcools.

Pour Ackerman, ce rachat s’inscrit dans une « stratégie de premiumisation » de la maison, pouvait-on lire dans le communiqué. Le spécialiste des fines bulles, notamment le Crémant de Loire, était déjà un opérateur (négociant) à Sancerre, pour entre 500 et 1000hl de vin par an. Avec ce rachat, la maison saumuroise se positionne un peu plus sur les vins tranquilles.

Ackerman, pôle viticole de Terrena, 3e groupe coopératif d’agro-alimentaire en France basé en Loire-Atlantique (44), est l’opérateur leader des vins de Loire. Mais l’entreprise possède déjà 450ha de vignes en propre, et depuis quelque temps, multiplie les achats dans la Loire.