Plus que dans n’importe quel autre château médocain, une attention toute particulière est donnée ici à l’odorat, notamment par un dialogue avec le monde mystérieux du parfum.

L’espace d’un instant, laissez-vous porter par l’extraordinaire bouquet du château Kirwan 2010, très grande réussite de la propriété. Tout d’abord une impression d’une pièce qui aurait été réchauffée par un feu de cheminée pendant les longs mois d’hiver. Puis le graphite d’une mine d’un crayon de papier laissé sur une table et qui servirait à décrire la magie de l’instant. En fermant les yeux, les fruits noirs rappellent évidemment la naissance sous de bons auspices de cette cuvée. Mais ce sont bien ensuite les épices qui témoignent de sa personnalité unique. Sur ce terroir de Kirwan dont le superbe château remonte au XVIIIème siècle, les odeurs sont marquantes, uniques, révélatrices d’un terroir margalais exceptionnel. En parcourant le parc, un défilé de senteurs plonge le visiteur dans une transe olfactive : orangers, roses… De cette atmosphère est née, comme une évidence, une collaboration en 2015 avec Clémentine Humeau, fondatrice de l’atelier de parfum « les olfactines ».

L’œnotourisme différemment

Ancienne hautboïste baroque de haut niveau, Clémentine s’est naturellement tourné ensuite vers un univers qui lui rappelait tant la musique : accorder des notes pour créer une symphonie olfactive… Son orgue à parfum aux matières premières est une source intarissable de découvertes auxquelles elle propose d’initier les visiteurs du château Kirwan. Une démarche emprunte d’une grande sensibilité. Un écho aux sensations que Clémentine décrit par de très beaux textes. Ces arômes de Kirwan l’inspirent encore et toujours. Une complexité provenant de différents terroirs (graveleux, argileux…) où cabernet-sauvignon, merlot, cabernet-franc et petit verdot donnent tout leur potentiel aromatique. Bientôt, ce seront même 1/3 d’hectare de carménère qui sera vinifié et ajoutera, si la qualité est au rendez-vous, ses effluves envoûtantes aux vins produits au domaine. En attendant, Clémentine s’est de nouveau inspiré du vignoble et du parc pour créer une bougie parfumée, teintée de cèdre, de cassis et de sauge. Une mélodie accordée autour de 15 matières premières différentes pour un résultat vibrant. Une création qui sera proposée en fin d’année dans un coffret bois avec une bouteille de château Kirwan 2014. Une occasion unique de prolonger le plaisir de la dégustation en s’imprégnant au quotidien de l’essence de ce grand Margaux.