Après deux échecs en finale, Gaëtan Bouvier a remporté un nouveau titre. (photos J. Bernard)
Après deux échecs en finale, Gaëtan Bouvier a remporté un nouveau titre. (photos J. Bernard)

Meilleur sommelier de France en 2016, le Lyonnais a remporté à Paris ce concours spécialisé dans les vins de Porto et de la vallée du Douro. Sa troisième finale a été la bonne !

Après deux finales consécutives perdues, Gaëtan Bouvier a décroché le titre de Master of Port. Une récompense qui témoigne notamment de sa vraie passion pour les vins de Porto et de la vallée du Douro.
Mais avant de savourer sa victoire, le chef sommelier du restaurant Saisons à l’Institut Paul-Bocuse à Ecully a dû négocier au mieux une demi-finale qui réunissait neuf candidats. Et parmi eux, deux qui avaient goûté à la finale, tout comme le vainqueur de ce lundi 21 octobre.

Micael Morais (Tomy & Co à Paris) et Yann Satin (sommelier conseil) avaient donc tout autant d’arguments à faire valoir que le Meilleur sommelier de France 2016. Du coup la finale a tutoyé les sommets avec comme temps fort l’ouverture d’une bouteille de Porto (vintage 2003 de la maison Andresen) au feu, c’est-à-dire à la pince. Car au-delà de la gestuelle technique il fallait préparer le futur service de la bouteille, proposer des accords mets-vins avec des plats inspirés par les vins de Porto susceptibles de les accompagner et ajouter un peu de maîtrise de la langue anglaise.

La différence se faisait souvent alors dans les détails, ceux invisibles aux yeux d’un public venu très nombreux mais qui s’inscrivent comme autant de repères dans la grille de notation à la disposition des membres du jury.

Gaëtan Bouvier qui avoue être tombé sous le charme des vins de Porto alors qu’il était encore à l’école hôtelière à Grenoble s’est montré également précis au moment de classer quatre vins en fonction de leur niveau de sucrosité et inspiré par lors de l’épreuve de dégustation à l’aveugle d’une colheita Cruz 1985.
Il succède donc à Julia Scavo, lauréate de l’épreuve en 2017, et devient le 18e sommelier à pouvoir se présenter comme Master of Port.

Dans le cadre de l’épreuve de cocktail organisé en complément du concours, la victoire est revenue à Maxime Resse (photo ci-dessous), sommelier à La grande maison Bernard Magrez à Bordeaux.