Comme chaque année, le numéro de rentrée de Terre de vins (disponible en kiosque) fait la part belle aux Foires aux vins. Ce sont pas moins de 180 bons plans de 4 à 75 € que nos dégustateurs sont allés dénicher pour notre dossier spécial. Et parmi ces bons plans, nos traditionnels coups de cœur dont nous vous présentons ici un premier avant-goût.

AUCHAN (Du 22 septembre au 6 octobre)
Domaine Rose Dieu – Vieilles Vignes 2018
Côtes-du-Rhône-Villages-Sainte-Cécile (Rouge)
5,70 €

On n’en finit pas de se balader avec plaisir dans tous ces villages des côtes du Rhône méridionales qui regorgent de très bons terroirs produisant des vins généreux et pleins de charme. En dépit d’un prix tout petit, ce vin joue dans la cour des grands en termes de complexité aromatique. Il y a du poivre gris, du graphite, des fruits noirs élégants donc pas trop mûrs, et même une touche florale. Les herbes aromatiques sont évidemment de la partie. Sa structure rappelle toute la générosité de cette Provence aux teintes enchanteresses, tout en plénitude et bien charnue. Et la matière est également veloutée. N’en jetez plus !

MONOPRIX (Du 18 septembre au 4 octobre)
Domaines Piron – Coq Léon
Vin de France (Rouge)
6,50 €

Ce beaujolais qui n’en est pas un est un bel ambassadeur de ce domaine emblématique du gamay – ici teinté de gamaret qui le prive de l’appellation –, d’un terroir à redécouvrir, et de la biodiversité, Léon étant un beau coq en plumes et en os, véritable membre de la famille Piron et qui se veut le promoteur d’un environnement responsable. Ce vin de France, qui porte son emblème sur une étiquette aussi éclatante que le jus, est un bouquet de cerises, de mûres et de framboises, gouleyant et souple, à boire sans complexe et un peu frais (13°), de l’apéritif au fromage en passant par viandes, charcuteries et même poissons.

NICOLAS (Du 9 septembre au 13 octobre)
Domaine de la Perruche – Terroir de Craie 2019 (HVE)
Saumur-Champigny (Rouge)
9,80 €

Il est bon de rappeler que la Loire, réputée pour ses blancs, produit aussi de jolis rouges, en particulier lorsque le cabernet franc est bien mûr. Celui-ci est issu d’un terroir de perruches, petites pierres fossilisées, sur tuffeau crayeux, d’où le nom du domaine qui parle de sol et non d’oiseau. Ce producteur spécialiste de vins rouges du Saumurois, sur la charmante commune de Montsoreau, en surplomb de la Loire, est l’un des rares à être aussi concentré dans l’appellation. Une robe pourpre, des fruits frais en bouche et un bel équilibre de fraîcheur et de minéralité en feront un plaisant compagnon de viandes et de charcuteries sur une terrasse d’arrière-saison.