Michel Carrère (à gauche) et Christophe Bou, président de l'interprofession des vins du sud-ouest ont félicité les lauréates 2019 : Elisa Doisneau, Emma Bastide et Pauline Collot. (photo JB)
Michel Carrère (à gauche) et Christophe Bou, président de l'interprofession des vins du sud-ouest ont félicité les lauréates 2019 : Elisa Doisneau, Emma Bastide et Pauline Collot. (photo JB)

Dans le frontonnais, les candidates ont dominé chacune des catégories d’une compétition en trois temps. Pauline Collot, Elisa Doisneau et Emma Bastide ont affiché leur intérêt pour les vins de cette vaste région.

Alors que le rideau est tombé sur le concours mondial et le succès de l’Allemand Marc Almert, les jeunes aspirants sommeliers avaient rendez-vous dans le frontonnais à l’occasion de la 33e édition du Trophée des terroirs du sud-ouest. Un concours organisé en partenariat par l’association des sommeliers sud-ouest – Occitanie et l’interprofession des vins du sud-ouest et avec le soutien, cette année, des vignerons de Fronton.

Trois catégories bien distinctes ont permis de réunir 68 candidats au cours de l’épreuve de sélection. Et si ceux qui sont présents dans les catégories Élèves ou Pros sont bel et bien engagés dans une démarche de formation spécifique voire même déjà intégrés dans le monde du travail, pour d’autres cette épreuve peut constituer un déclic. En effet, les Cadets sont des élèves d’école hôtelière qui suivent les cours destinés à devenir des maîtres d’hôtel, voire des cuisiniers ou des pâtissiers. Leur niveau de connaissance n’est donc pas le même. Ce qui n’a pas empêché Pauline Collot, du lycée technique hôtelier de Toulouse, de s’imposer dans une finale entièrement féminine avec assurance et savoir-faire au terme des exercices d’accord mets-vins puis de service d’un vin rouge.

Toujours en public, dans la salle de spectacle du château de la Garrigue, mais avec un niveau beaucoup plus relevé et pas moins de quatre ateliers, les trois élèves de mention complémentaire retenus pour la finale ont été à la hauteur de l’événement. Elisa Doisneau (lycée de la Francophonie de La Rochelle) a remporté le trophée alors que sa camarade de classe Segolène Hasselvander et Manuel Hustache (lycée de Tain L’Hermitage) se partageaient la deuxième place.

Emma Bastide, du Jura au sud-ouest

Chez les Pros, seuls les deux meilleurs de la sélection qui réunissait des apprentis sommeliers (en formation brevet professionnel) et des employés en ayant fini avec les études étaient retenus. Là, les exercices demeuraient les mêmes mais le temps accordé passait de 30 à 25 minutes.
Évoluant en alternance au lycée hôtelier de Talence et chez Les vins de Vincent, à Anglet, Marie Carles a pris la deuxième place. En effet, la victoire est revenue à Emma Bastide (lycée hôtelier de Toulouse et restaurant En pleine nature à Quint-Fonsegrives). Celle-ci n’en est d’ailleurs pas à son premier succès. Début février 2018, elle remportait un autre concours thématique, le Trophée des vins du Jura, en tant qu’élève. Une expérience sans doute bénéfique qui lui permet d’étoffer son palmarès sous les yeux de Laura Meyer, sommelière aux côtés de Michel Sarran. Une ancienne lauréate des Olympiades des métiers qui avait été choisie cette année comme marraine du concours afin de souligner la féminisation du métier.

Avec ce trio de gagnantes, la confirmation est venue de manière flagrante !