David Latham est le nouveau président du syndicat des producteurs de l’AOC Corbières-Boutenac, l’un des premiers crus communaux du Languedoc, reconnu en 2005.

Au sein de l’AOC Corbières, le cru Boutenac se distingue par des particularités de sol et d’exposition particulièrement favorables au Carignan qui peut entrer ici jusqu’à 50% dans l’assemblage des vins de cette appellation. Le Carignan en question doit en outre être issu de vignes âgées d’au moins neuf ans. Comme ses carignans, David Latham su prendre son temps. Il a connu un riche parcours professionnel dans l’aéronautique qui l’a mené en Chine, avant de rejoindre le domaine familial en 2011.

« Le Carignan c’est l’ADN de Boutenac, la source de sa typicité, Force et Douceur, la force du climat et des vignerons, la douceur et le velouté en bouche des vieux carignans », résume le nouveau président, « Nous avons le cahier des charges le plus contraignant de la région c’est une promesse de qualité pour une appellation de connaisseurs. Avec la nouvelle hiérarchie régionale des appellations, nous devons ajuster ce cahier des charges et j’ai souhaité relever le défi avec un très bon groupe de jeunes et moins jeunes producteurs tous très motivés et ouverts ».

David Latham s’inscrit dans la continuité des fondateurs du Cru. « Gérard Bertrand et Pierre Bories (Château Ollieux-Romanis, ancien président du Cru Boutenac) ont fait un énorme travail de définition, de reconnaissance et de promotion. A présent, il faut tenir la barre avec les vignerons, un groupe fort, fait de gens intelligents et nous nous voyons une fois par mois. Avec 26 producteurs et trois caves coopérative, l’appellation bénéficie d’une belle dynamique, à taille humaine. »

Sur les 2000 hectares de l’appellation, 200 sont réellement exploités en Corbières-Boutenac, mais l’heure n’est pas à la montée en volume : « notre appellation reste confidentielle, c’est un cru avec ses exigences », précise David Latham, « Nous communiquons sur cette personnalité de cru, au faîte de la pyramide des appellations du Languedoc. »

David Latham dirige le domaine familial du Château Saint-Estève, ses 120 ha de vignes dont une trentaine en appellation Corbières-Boutenac. Il réalise la moitié de son chiffre d’affaires à l’export vers la Chine.