Ci-dessus : la famille Latz.
Ci-dessus : la famille Latz.

Les initiatives de domaines viticoles et entreprises du vin se multiplient pour aider chercheurs et personnels soignants dans leur lutte contre le coronavirus.

Le Domaine des Aspras (83) de Mickaël Latz situé dans le célèbre village bio du Centre Var a annoncé un reversement de 2€ sur chaque carton vendu en ligne à la Fondation des Hôpitaux de Paris. Il applique pour cette opération le tarif professionnel de -37% habituellement réservé aux restaurateurs et aux cavistes avec la livraison offerte partout en France à partir de cinq cartons de 6 bouteilles). “On ne peut pratiquer ce tarif qu’en ce moment car les cavistes et restaurants sont fermés sinon ce serait de la concurrence déloyale pour ce circuit qui représente 70% de nos ventes, commente Sébastien Latz. Les commandes groupées sont aidées par le bouche à oreille, souvent à partir d’une personne qui connaît le domaine ou la réputation du village car nous ne sommes pas une marque à forte notoriété”. Sur la région, Sébastien s’occupe de la livraison avec son frère Alexandre. “Avec la crise, tout le monde doit mettre la main à la pâte. En ce moment, ça fait bouger et c’est d’autant plus agréable qu’il n’y a pas de circulation et en plus, on est toujours content de nous voir”. En une semaine, les Aspras ont déjà récolté près de 1500€ avec 750 cartons vendus ; ils pensent avoisiner 3000 €, à reverser pour le personnel hospitalier “et sans défiscalisation, souligne Sébastien Latz. Il n’est pas question de récupérer d’une main ce qu’on donne de l’autre”.

Les sites bordelais donnent aux Hôpitaux de Paris

Le site de vente de vins Millésima basé à Bordeaux (33) et la maison de champagne Billecart-Salmon se sont associés pour aider à la lutte contre la coronavirus. Pendant la durée du confinement, 20% du montant des commandes de Billecart passées sur millesima.fr sont reversées à la Fondation Hôpitaux de France qui finance des livraisons de repas et des achats de biens de première nécessité pour les soignants, des tablettes numériques pour rompre l’isolement dans les Ehpad. “Le but est d’aider à notre niveau, commente le président de Millésima Fabrice Bernard qui nous confie donner déjà plusieurs dizaines de milliers d’euros chaque année sans communication à la Fondation Bergonié de Bordeaux au profit de la recherche contre le cancer. Pour l’opération Billecart, nous en parlons car si ça peut inciter à quelques achats supplémentaires pour augmenter le don…” Pour un carton de 6 bouteilles de Brut Réserve à 225 € de champagne TTC, il sera reversé 37,50€ à la Fondation. L’offre est également valable pour toutes les cuvées en 75 cl, les bouteilles à l’unité en coffret et les cartons de demi-bouteilles avec la précision sur le site du montant reversé par achat. “Nous avons mis en place ce partenariat avec Billecart-Salmon car c’est eux qui ont réagi le plus vite à notre demande mais nous cherchons d’autres idées pour le reste du confinement”.

Le site de ventes privées de bordeaux en ligne 20h33 a annoncé également reverser 2% du montant des commandes passées sur le site pendant le confinement à la Fondation des Hôpitaux de France et publie aussi sur sa page d’accueil un formulaire de don.

Accueil du personnel soignant

Le domaine Murtoli, domaine viticole et complexe hôtelier en Corse du Sud, dans la région de Sartène, ouvre ses portes au personnel soignant et met à leur disposition ses villas aménagées dans d’anciennes bergeries afin de les loger au cours de leurs missions. “Sartène demeure l’une des régions les plus impactées de l’île, c’était donc une évidence pour nous de proposer à toute personne du monde médical un hébergement au domaine” a déclaré le propriétaire Paul Canarelli.

Quand au domaine Riberach à Bélesta dans la vallée de l’Agly (66), il a décidé d’offrir au personnel soignant de trois établissements hospitaliers de Perpignan (le centre hospitalier, la clinique Saint Pierre et la polyclinique Medipôle Saint-Roch) des journées de remises en forme. Les bénéficiaires pourront les utiliser au sortir du confinement en profitant des installations avec yoga, piscine naturelle, espace bien-être, brunch compris, dans l’écolodge de 18 chambres avec restaurant aménagé dans l’ancienne coopérative viticole, à 30 km de Perpignan. “Nous ne savons pas encore si nous allons regrouper les bénéficiaires sur certains jours ou si ils seront accueillis avec notre clientèle habituelle” précise la directrice commerciale Laurence Herlin.
Rappelons également que la société LSDA France avait annoncé dès le début du confinement reverser à l’Institut Pasteur 1€ sur chaque bouteille vendue des cuvées de vins de France “Le Secret des Amants” pour aider à financer les recherches sur le Covid-19.