Vin « icône » de la très dynamique coopérative Plaimont, située à Saint-Mont dans le Gers, la cuvée Le Faîte a été assemblée ce lundi 27 janvier sous l’autorité de deux grands sommeliers, Yoichi Sato et Enrico Bernardo.

Il peut y avoir de pires fées pour se pencher sur le berceau d’un vin tout juste né… Enrico Bernardo, meilleur sommelier du monde 2004, et Yoichi Sato, meilleur sommelier du Japon en 2005, ont fait le voyage jusque dans le Gers pour « orchestrer », ce lundi 27 janvier, l’assemblage du Faîte, cuvée emblématique de Plaimont Producteurs.

Cette coopérative gersoise, unanimement saluée pour son dynamisme, avait réuni pour l’occasion, sous l’autorité des deux grands sommeliers, plus de 70 professionnels venus du monde entier (Japon, Suède, Danemark) pour participer à cette grande dégustation visant à désigner les deux cuvées appelées à devenir le Faîte blanc 2013 et le Faîte rouge 2012.

Il s’agit de la 17ème édition de l’assemblage du Faîte de Saint-Mont, un événement de plus en plus médiatisé, qui se déroulait cette année à la Tour de Termes d’Armagnac, point géographique central de l’appellation.

Voici les impressions des deux grands sommeliers suite à la dégustation :

Le Faîte rouge 2012
Tannat : 75% – Pinenc : 15% – Cabernet Sauvignon : 10%
« Un bel équilibre ; le choix a été difficile, les vins présentant des caractéristiques complémentaires et un grand potentiel » (Yoichi Sato) ; « Un fruit exubérant, des notes épicées, une grande minéralité sur le côté ‘mine de crayon’, des tanins très fins » (Enrico Bernardo)

Le Faîte blanc 2013
Gros Manseng : 60% – Petit Courbu : 20% – Petit Manseng élevé en barriques : 20%
« Une belle expérience de dégustation, de la vivacité, une jolie acidité, de la gourmandise » (Yoichi Sato) ; « De l’exotisme, des agrumes et de la fraîcheur, des notes de citron et de gingembre » (Enrico Bernardo)