Alors que quasiment tous les festivals estivaux ont tiré le rideau, Gérard Bertrand persiste et signe en aménageant, et sa jauge et sa formule, pour que retentisse dans le massif de la Clape, du 21 au 26 juillet prochains, la mélodie de la 17ème édition de son festival de jazz. Festival qui lui vaut la médaille d’or des Trophées 2020 de l’Œnotourisme – catégorie Art et Culture.

C’est un rendez-vous unique et couru. Jazz à l’Hospitalet, sous la houlette artistique de Dominique Andrieux, présente chaque année fin juillet une programmation ambitieuse qui fait swinguer tous les jazz du monde. Et 2020 aurait pu être une année sans musique. C’était sans compter l’attachement de Gérard Bertrand à cette grande fête : « nous avons déjà repris tous les vendredis soir nos caves à jazz, et pour le festival, on a attendu autant que possible, au bout du bout, nous avons repensé une formule franco-française et grâce à l’effort des artistes, de leurs maisons de production, nous maintenons cette édition ».

Une programmation revue mais de haute volée, c’est en effet Patrick Bruel qui ouvrira cette semaine de fête avec non pas une mais deux prestations illustrant l’album « Ce soir on sort ». L’artiste, parrain du Tour des Cartes 2020 (concours des 100 meilleures cartes de vins de France organisé par Terre de Vins), grand connaisseur des vignobles français, aura droit on s’en doute à une dégustation des cuvées maison, dont le Château L’Hospitalet AOC La Clape 2017, sacré Meilleur Vin rouge du Monde par IWC (International Wine Challenge 2019). Suivront quatre soirées chaleureuses avec Cali, Kimberose, Christophe Maé et Jean-Baptiste Guégan.

Certes il faut aménager la formule de ses prestigieux dîners concerts : dépassant allègrement les 1500 convives se déplaçant de buffets en buffets en avant soirée, la jauge sera réduite à un millier de personnes servies à table dès 19h30 ; un exercice délicat et différent mais on se doute de l’enthousiasme et de la bonne volonté des équipes dédiées à ce moment.

Tout au long de cette folle semaine, 300 à 400 invités du secteur médical régional, médecins et infirmières, seront accueillis et chouchoutés par la team maison.

Toujours en recherche de nouveauté et d’adaptation à l’air du temps, le chef Laurent Chabert, aux pianos de la table gastronomique depuis 2014, multiplie ses offres en investissant aussi les espaces extérieurs jouxtant le restaurant : côté patio les assiettes seront dévolues aux tapas, côté terrasse, il offrira une formule plus légère, club sandwich version terroir, gaspacho du jardin ou des producteurs alentour, glaces et sorbets maison.
De quoi combler Alexandre Agop, directeur de l’activité touristique : un bel hôtel de 38 chambres, rénové en 2017, trois cuisines différentes, piscine, practice de golf, tennis, fitness et trois randonnées exclusives, accessibles à pieds ou en VTT. La saison démarre en trombe à l’Hospitalet !

Route de Narbonne plage, 11100 Narbonne, 04 68 45 28 50, reception.hotel@gerard-bertrand.com