La Tour d’Argent descend chez Camus ! En travaux, le célèbre restaurant perché sur les quais de la Seine a décidé de se déplacer dans des lieux chargés de savoir-faire et d’émotions gustatives. Le premier voyage s’opère ce samedi 24 septembre dans les chais de le maison Camus à Cognac. André Terrail et Victor Gonzalez, respectivement propriétaire et chef sommelier de La Tour d’Argent, nous en content davantage.

Ce samedi, la Tour d’Argent se déplace dans les chais de vieillissement de la maison Camus, comment est né ce projet ? 

André Terrail : Alors que la Tour d’Argent est fermée pour rénovation, j’ai voulu faire vivre la Tour d’Argent hors de ses murs et j’ai imaginé un tout nouveau concept : la Tour en Balade. Pour la première fois de son histoire, la Tour d’Argent déplace ses équipes, transporte ses savoir-faire, fait voyager son art de recevoir et fait vivre la cuisine d’exception de son Chef Yannick Franques dans des lieux emblématiques en recréant des expériences hors du commun à vivre dans les plus beaux endroits de France et de l’étranger. La Tour en Balade se déplace au cœur de la Maison Camus car les relations d’amitié qui unissent la Tour à la Maison Camus sont fortes et nous avons souhaité les célébrer avec nos clients à travers cet évènement.

Comment va se dérouler l’événement ?

Victor Gonzalez : Dès 14h00, les convives seront accueillis par les ambassadeurs de la Maison Camus qui les emmèneront à la découverte de cette maison authentique où excellence et savoir-faire seront les maîtres mots. Frédéric Dezauzier, Global Brand Ambassador, sera le chef d’orchestre de cette visite et contera l’histoire de la Maison Camus, les crus, la distillation charentaise et la méthode Camus. S’en suivra une dégustation des eaux de vie – dégustation parcellaires (eaux de vie nouvelles sorties d’alambic + eaux de vie en cours de vieillissement) par le maître des chais, Julie Landreau. A l’issue de cette séquence, un masterblender sera organisé pour les convives où ils pourront réaliser l’assemblage de leur propre cognac. Une expérience tout à fait unique. A 19 heures, rendez-vous est donné en plein cœur des vignes du site de la Gîte, au cœur des Borderies pour une dégustation en plein air de quatre cognacs d’exception. Un moment hors du temps et bucolique avant le dîner. L’apéritif sera ensuite servi sur la terrasse de la Gîte, maison historique de la famille Camus, où les convives seront accueillis par les ambassadeurs de la Maison et le maître d’hôtel de la Tour d’Argent. Passée cette parenthèse, d’autres instants précieux attendront les convives puisqu’ils prendront place dans la majestueuse salle à manger où pour cette occasion unique, la table sera dressée comme à la Tour d’Argent. Ils dégusteront alors le menu de notre Chef Yannick Franques, imaginé comme un surprenant accord mets et cognac, ponctué par la dégustation de cognacs d’exception qui révèleront des accords insoupçonnés et magiques. Une partition exceptionnelle pour une soirée qui restera inoubliable. La fin de la soirée oscillera entre le salon de musique ou la cave à cigares selon vos envies du moment. Une soirée en tout point authentique et passionnante.

Les accords mets et cognac plaisent de plus en plus, quels sont les préférés de la Tour D’argent ? 

Pour être tout à fait honnête, nous faisons encore trop peu d’accords mets et cognac et cette expérience inédite ouvre le champ des possibles. Avec le menu d’exception imaginé par notre Chef Yannick Franques, nous avons travaillé avec Frédéric Dezauzier sur des accords qui vont surprendre nos convives, avec par exemple : Les VS voire VSOP servis très frais voir glacés avec des huîtres, des poissons crus ou des crustacés, l’accord peut même être accentué en servant des cognacs élaborés sur le terroir des « Bois Ordinaires » qui se situe sur la côte charentaise et même sur les Iles de Ré et d’Oléron qui développent naturellement des notes iodées. Des cuvées au vieillissement plus long comme les XO ou les cuvées d’exception des maisons de cognac offrent des notes plus complexes où le cuir, le côté terreux, les épices et les fruits secs se rencontrent, le temps offre également des textures plus amples plus adaptées aux viandes. Un canard à L’orange parait être un must mais l’épice dans la version Marco Polo au poivre vert attise également ma curiosité. Pour le fromage ce sera de la mimolette extra vieille avec un VSOP, on se privera de mendiants, fruits confits, épices, noix et autres garnitures, les arômes et les saveurs sont déjà offertes par le cognac dans le verre. Les desserts enfin, c’est là où l’on peut être le plus créatif sans craindre les fausses notes, le chocolat et les fruits seront d’excellents partenaires du cognac. La préparation, les méthodes de cuisson des fruits et la texture du dessert dicteront l’âge du cognac à choisir.