C’est dans le village de Mailly que se trouve le point le plus chaud de la face Nord de la Montagne, un terroir magique où grâce à un effondrement de la cuesta, des monticules se sont constitués offrant à la vigne une grande diversité d’expositions. Ce sont sur ces terres que nous avons déniché notre 15e idée cadeau …

Pour élaborer de grands vins rouges de Champagne, qui ont justement besoin de raisin de belle maturité, on peut difficilement rêver mieux, surtout lorsque l’on décide d’assembler deux années aussi solaires que 2018 et 2019. Si vous avez envie de surprendre vos amis le soir du réveillon, servez-le en carafe, et demandez-leur, à l’aveugle, d’en deviner l’origine… Avec sa robe très claire, ses arômes de cerise fraîche, sa légèreté, sa minéralité, ils vous parleront tous de grands Bourgognes, de Gevrey Chambertin…

Au moment de dévoiler l’étiquette de cet ovni champenois, l’effet « waouh » est garanti. Cette cuvée est un peu l’héritière des vins clairets dont raffolaient autrefois les Flandres, un vin aujourd’hui inclassable qui peut tenir la longueur de l’entrée jusqu’au dessert sans jamais dépareiller. Il se situe de fait au carrefour de différents genres. Il est légèrement plus vineux qu’un rosé, mais il est beaucoup plus frais et aérien qu’un vin rouge. En fin de compte, c’est un vin d’automne ou de printemps, lorsque le consommateur n’a pas encore besoin de cuvées très corsées pour se réchauffer, et qu’il recherche juste ce qu’il faut de corps et de fraîcheur.

Prix recommandé : 39 €

www.champagne-mailly.com