Décidément, tout bouge en Champagne, après l’annonce de l’entrée de la famille Pinault au capital de Jacquesson, voici Leonardo DiCaprio qui investit dans le champagne Telmont. Un véritable engagement pour l’acteur qui souhaite soutenir le projet de cette Maison aux grandes ambitions écologiques. Ludovic du Plessis, son président, nous en dit plus.

Qu’est-ce qui motive l’entrée de Leonardo DiCaprio au capital ?

J’ai envie de dire que pour Leonardo DiCaprio, c’est un investissement « au nom de la terre », pour reprendre notre « motto ». Je n’avais pas du tout envie d’aller chercher une égérie. Je ne m’inscris pas là-dedans. Il investit, c’est très différent. On est en contact direct et il va s’intéresser de manière approfondie au sujet. Comme vous le savez, chez Telmont, nous avons pris des décisions audacieuses (la suppression des étuis, l’utilisation exclusive de bouteilles champenoises, l’exclusion du verre transparent non recyclé, l’objectif 100% bio pour 2031…), et nous essayons de faire des choses qui ont toujours du sens. Il en va de même de cet investissement, qui représente d’abord un beau soutien au message fort de sustainibility que nous essayons de porter, nous en avons besoin, c’est une forme de reconnaissance pour une maison de champagne qui veut réduire son empreinte carbone à tout prix, par tous les moyens. Je pense que cela va être un accélérateur pour nous dans nos engagements, dans nos intuitions. Il va pouvoir nous aider à prêcher la bonne parole au nom de la Terre qui nous drive tous les jours. C’est notre raison d’être !

Quelle part exacte prend Leonardo DiCaprio dans votre capital ?

Nous ne communiquons pas sur cet élément. Simplement, je peux vous dire que le groupe Cointreau reste majoritaire, et qu’avec lui la maison compte désormais en tout quatre actionnaires. En effet, Bertrand Lhopital, descendant de la famille fondatrice et chef de caves, est actionnaire et je le suis également.

Comment l’avez-vous rencontré ?

Je le connais depuis quinze ans maintenant, j’ai en effet habité New York pendant cinq ans ce qui m’a amené à rencontrer beaucoup de monde dont Leonardo. Lorsque je me suis lancé dans l’aventure Telmont, je lui ai parlé de ce projet, de ce que nous voulions faire, et il a tendu tout de suite une oreille intéressée. Ensuite, nous avons goûté les vins, il les a appréciés, exactement de la même manière que moi, lorsque je suis revenu en Champagne pour trouver la maison avec laquelle je voulais travailler et où je suis tout de suite tombé sous le charme du BSA. Le projet lui plaisait, le vin lui plaisait, il m’a dit : « Great ! Let’s do it ». Cette découverte s’est faite pendant le confinement, il ne pouvait pas se déplacer, il était à Los Angeles, on lui a envoyé des bouteilles, et on a fait la dégustation en live. C’était très intense, plein d’émotions, et c’est là où on s’aperçoit qu’on arrive à faire passer beaucoup de choses sans voyager, ce qui est mieux pour notre empreinte ! Néanmoins, il va venir nous voir en Champagne incessamment sous peu… Je trouve que c’est aussi un beau message en général pour la Champagne qu’il s’intéresse à ce vignoble. C’est quelqu’un qui connaît bien la France, qui aime beaucoup notre pays et en particulier son histoire, il est très érudit.

Dans le film the Great Gatsby, on voit DiCaprio déguster beaucoup de champagne, est-ce que l’homme derrière l’acteur est aussi un grand amateur de vins ?

C’est un vrai amateur de vins, mais le film qu’il faut absolument voir, c’est son dernier : « Don’t look up » qui parle justement beaucoup du réchauffement climatique et du déni dans lequel nous vivons. Le casting est incroyable : Jennifer Lawrence, Cate Blanchett… Le vin n’est d’ailleurs pas le seul secteur où Leonardo DiCaprio a réalisé des investissements en faveur du développement durable. Il est notamment actionnaire des chaussures écoresponsables Allbirds ou encore des voitures électriques Polestar.

L’investissement de Brad Pitt en Champagne avec Fleur de Miraval a-t-il été pour lui une émulation ?

Rire… On n’en a pas discuté !

https://fr.champagne-telmont.com