Alors que l’épandage de pesticides est jugé cette semaine en correctionnelle à Bordeaux, suite à une affaire remontant à 2014, Terre de Vins tient aussi à parler des trains qui arrivent à l’heure, et des vignerons qui s’engagent en faveur du développement durable. C’est dans cet esprit qu’ont été lancés les “Trophées Bordeaux vignoble engagé” qui seront remis le 11 avril à la Cité du Vin. Cette compétition met en avant les initiatives vertueuses. Tour d’horizon des prix qui seront décernés.

Les Trophées Bordeaux Vignoble Engagé 2019 seront décernés le 11 avril prochain à trois lauréats (Bronze, Argent et Or) dans chacune des cinq catégories de la compétition. A l’occasion de cette cérémonie, les Trophées seront remis par leurs créateurs et partenaires.

Les lauréats sont sélectionnés parmi les 100 nominés qui ont été révélés le 28 février dernier (pour relire notre article et retrouver leur liste, cliquez ici). Revenons sur les tendances observées dans chaque catégorie.

Vivre Ensemble : Trophées remis par le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine

La catégorie Vivre Ensemble était complexe, avec de multiples facettes, comme l’humain. Pour le Conseil Régional, la transition agroécologique est le sujet de l’année, mais avec un objectif au coeur de ses préoccupation : améliorer le vivre ensemble dans toutes ses dimensions.

Le questionnaire portait sur la gestion des ressources humaines comme sur les relations avec le voisinage. 17 % des candidatures (44/255) ont été enregistrées dans cette catégorie.

Le jury a nominé les entreprises qui ont manifesté leur intérêt pour le bien-être, la sécurité au travail, la formation de leurs salariés, au-delà des exigences réglementaires. Il fallait dans le même temps démontrer un travail actif pour les bonnes relations avec le voisinage et l’apport d’une valeur ajoutée à la collectivité.

Nature et Respect : Trophées remis par la Chambre d’Agriculture de Gironde

Technique et spécifique, la catégorie Nature et Respect a distingué les entreprises attachées à la réalisation de l’objectif du CIVB à l’horizon 2025, de réduction de 50 % de l’utilisation des intrants phytosanitaires au vignoble. Les Trophées sont remis par la Chambre d’Agriculture de la Gironde, active depuis le début des années 90 sur une utilisation raisonnée des intrants phytosanitaires et la recherche active d’alternatives aux produits de synthèse.

Cette catégorie a mobilisé 72 des 255 (soit 28 %) candidatures. Les entreprises nominées se sont distinguées par des indices de traitement bas et en réduction. Le difficile millésime 2018 n’a pas aidé les candidats!

Mais on voit sur le moyen terme la recherche active d’alternatives aux pesticides marquer le terrain.

Nouveaux produits, robotique de précision, cépages résistants ou travail mécanique des sols et entretien de la faune auxiliaire, tous les moyens sont bons pour atteindre l’objectif!

Innovation et Avenir : Trophées remis par le Crédit Agricole d’Aquitaine :

Innovation et Avenir, Recherche et Développement, les mots évoquent la blouse blanche du laboratoire et l’investissement de long terme, loin des besoins du vigneron ou du négociant qui doit produire et vendre chaque année. Partenaire impliqué auprès des pôles scientifiques comme des entreprises de la filière, à la croisée du court, du moyen et du long terme, le Crédit Agricole d’Aquitaine remet ces Trophées ancrés dans le présent et tournés vers l’avenir.

La catégorie a représenté 7 % des candidatures (18/255). Le questionnaire a récompensé des entreprises qui s’associent à la recherche et mettent en œuvre des pratiques innovantes. Le champ est vaste : lutte contre les maladies, étude sur les cépages résistants, robotique au vignoble et au chai… et toutes ces champs d’investigation ont en commun la quête de solutions de développement durable pour la filière du vin de Bordeaux.

Faune et Flore : Trophées remis par le Groupe Sud-Ouest

Cette catégorie a attiré plus d’un tiers des candidatures (34,5 %, 88/255) : les acteurs des vins de Bordeaux sont des passionnés de biodiversité!

La compétition a été très rude ! Les nominés se sont distingués par la richesse de leurs infrastructures agroécologiques, propice à la vie de la faune sauvage, ainsi qu’à l’entretien actif d’une faune domestique ou auxiliaire.

Le Groupe Sud Ouest remet les Trophées de cette catégorie, grâce à laquelle ses journalistes ont fait le plein de sujets propices à de belles images pour communiquer activement sur la vie des hommes et des animaux dans le vignoble bordelais.

Empreinte : Trophées remis par le CIVB

La nomination dans la catégorie Empreinte récompense les efforts d’entreprises soucieuses de réduire leur empreinte environnementale, dans un projet d’ensemble, transversal et structurant, à la mesure du Système de Management Environnemental porté par le CIVB, qui remet ces Trophées.

Le questionnaire, exigeant, le plus long de la compétition avec 40 points de contrôle, a mobilisé 33/255 (13 %) des candidatures. Il a distingué les entreprises structurées autour de process établis et souvent labellisés en certification ISO, en pointe sur :

– la mesure et surtout le contrôle de la consommation d’eau et d’énergie,

– l’utilisation d’énergies renouvelables,

– la collecte et le recyclage des déchets, eaux usées et eaux de pluie

– la valorisation des sous-produits,

– une politique d’achat responsable pour le matériel et les matières sèches.

Coup de Cœur et Prix Spécial du Jury

Cette première édition n’avait pas tout prévu et vous réserve encore des surprises. Hors-catégorie mais complètement dans le sujet, deux mystérieux lauréats se verront remettre, l’un le Coup de Cœur du CIVB en ouverture de la cérémonie du 11 avril, l’autre le Prix Spécial du Jury, décerné par Terre de Vins pour l’ensemble du jury en conclusion. Rendez-vous le 11 avril pour tout savoir !