Millésime Bio 2020 démarre sa 27e édition, ce lundi 27 janvier, pour 3 jours au Parc des Expositions de Montpellier. 1300 exposants, un nombre record, sont attendus dans un contexte porteur pour le vin bio.

Le salon Millésime Bio ouvre la plus grande cave bio du monde à ses visiteurs professionnels ce lundi 27 janvier matin au Parc des Expositions de Montpellier. Certains sont venus la veille déjà, pour les nombreux salons Off, notamment Saporta 2020, vitrine des 38 AOC du Languedoc, à la Maison des Vins du Mas de Saporta, et le vétéran Le Vin de Mes Amis, au Domaine de Verchant.

Organisé par SudVinBio, l’association interprofessionnelle des vignerons bio d’Occitanie, Millésime Bio 2020 poursuit sa croissance et confirme sa place de leader mondial de salon professionnel des vins bio. Aussi, pour accueillir les 7000 visiteurs attendus (après un record battu de 6200 l’an passé) et installer les 1300 exposants (100 de plus qu’en 2019), le salon se déploie sur 5 halls, soit 24 000 m2 de surface d’exposition.

Ce salon indépendant, organisé par les vignerons, pour leurs confrères exposants, à l’attention de visiteurs professionnels internationaux (acheteurs, cavistes, restaurateurs, importateurs…), se tient au cœur de la plus grande région de production de vin bio, tous critères confondus. L’Occitanie représente 37% des surfaces viticoles bio françaises, soit 34 000 ha, et 7% du territoire mondial.

Millésime Bio apporte une bouffée d’optimisme dans un marché vinicole saisi par le doute en ce début d’année 2020 entre les taxes américaines et le Brexit à l’international, #DryJanuary et une consommation en baisse au niveau national. Mais pour le vin bio, les indicateurs sont au vert : la croissance de consommation mondiale augmente, multipliée par 2 depuis 2013. Notamment sur le territoire national – la France devrait devenir le premier consommateur mondial de vin bio en 2021, détrônant l’Allemagne. La demande en France pour le vin bio tranquille devrait augmenter de 70% d’ici 2023 pour représenter 20% de la consommation mondiale.

Le vignoble français fait montre d’une belle agilité pour y répondre. La superficie bio en France augmente, en moyenne, de 12% chaque année. La production augmentera de 1,9 millions d’hectolitres d’ici 2023, soit 250 millions de cols supplémentaires. En incluant les surfaces en conversion, la France deviendra le deuxième vignoble bio au monde en 2023 (derrière l’Espagne), et l’Occitanie reste la région leader.

Nouveautés 2020

Millésime Bio reste sur son principe fondateur – même surface et même matériel pour tous les exposants – mais inaugure cette année un nouveau mobilier, plus ergonomique, « orienté business », pour des dégustations optimales et des échanges facilités.
Le digital arrive pour proposer un « salon 4.0 » qui simplifie les rendez-vous et optimise le parcours des visiteurs.
En plus des conférences techniques du mardi, 5 master classes sont organisées sur des thèmes attirants et d’actualité, de l’Autriche au chocolat, en passant par la bière bio et les cépages confidentiels.
L’espace « Autres boissons alcoolisées bio » (bières, cidres, spiritueux) présente 23 exposants contre 14 en 2019 (lors de sa création).
En toute cohérence, le salon renforce sa dimension éco-responsable (augmentation des points de collecte, engagement au profit d’associations, tri sélectif renforcé…)

Un salon à découvrir ce lundi d’ouverture, sur France Bleu Hérault qui fait trois émissions en direct, avec Gilles Moreau, l’animateur des Héros de la vigne, qui reçoit en fin d’après-midi Sylvie Tonnaire, rédactrice en chef de Terre de Vins (en savoir plus).

BONUS
Le concours Challenge Millésime Bio, des médaillés à retrouver chez les distributeurs

– 1612 vins, provenant de 13 pays, évalués à l’aveugle par un jury composé de 450 dégustateurs (18% de plus qu’en 2019).
– 479 cuvées médaillées, 177 d’or, 207 d’argent et 95 de bronze.
Les vins médaillés sont proposés en dégustation libre pendant les trois jours du salon, au sein de l’espace Challenge Millésime Bio.

www.millesime-bio.com