Encore une journée riche en sorties sur le front des primeurs bordelais. Du Château Léoville Las Cases, grand cru classé de Saint-Julien, au château Pavie Macquin, grand cru classé de Saint-Émilion, quelques très belles propriétés ont mis leur millésime 2019 sur le marché.

Après les sorties de Château Haut-Bailly et Château L’Église-Clinet ce matin, cette journée s’est poursuivie sur un rythme soutenu sur le front des primeurs.
Château Léoville Las Cases, 2ème Grand Cru Classé 1855 (Saint-Julien), sort à un prix revente négociant de 138 €, soit une baisse de -23,3% par rapport au millésime 2018. Ce qui équivaut à un prix indicatif consommateur de 161 € HT. Les autres vins des Domaines Delon sont également mis en marché : Clos du Marquis (Saint-Julien) à 37,80 € HT, Château Nénin (Pomerol) à 49,00 € HT, Château Potensac (Médoc) à 17,40 € HT, et Le Petit Lion du Marquis de Las Cases à 40 € HT.

Château La Dominique, Grand Cru Classé de Saint-Émilion, sort au prix consommateur de 42,33 € HT (prix 2018 : 46,67 € HT) ; Duo de la Conseillante, le second vin du domaine majeur de Pomerol sorti en début de semaine, est à 29 € HT (prix 2018 : 42 € HT) ; Château Pouget, 4ème Grand Cru Classé 1855 (Margaux) sort à 28 € HT.

Autres sorties importantes de la journée : deux Premiers Grands Crus Classés de Saint-Émilion qui ont en commun d’être conduits par les équipes de Nicolas Thienpont. Château Pavie Macquin sort à -11,3%, 46,80 € revente négociant, 54,60 € HT prix consommateur ; Château Larcis Ducasse sort à -15,9%, 44,40 € revente négociant, 51,80 € HT prix consommateur. Ces deux propriétés font partie des vins très bien notés par la rédaction de Terre de Vins sur la rive droite.

Larcis Ducasse, noté 97-98, est distingué comme un cru qui “ne cesse de gagner en précision” (voir le commentaire détaillé dans notre magazine).

Pavie Macquin est l’un des coups de cœur de la rédaction sur ce millésime, avec la note de 99 et le commentaire suivant :
“Carton plein pour le trio Thienpont en 2019. Si Larcis est la pierre et Beauséjour hDL est la terre, Pavie Macquin est le ciel. Le nez annonce un caractère sensuel, séducteur – osera-t-on dire sexy. Le fruit extravagant, presque oriental, les notes d’épices et de bois noble, se rehaussent d’une touche aérienne et musquée. La bouche est tendue, vibrante. On est en présence d’un jus parfaitement à point, aux tanins veloutés, mais propulsé par une incroyable énergie, un dessin tout en verticalité. C’est le terroir dans toute sa splendeur, avec une signature dynamique, racée, d’une énergie folle. Immense.”

Retrouvez dans les kiosques le dossier Primeurs dans le numéro collector de Terre de Vins. 400 vins du millésime 2019 dégustés en exclusivité.