Pour la première fois, Inter Beaujolais organise à Lyon le festival « le Printemps des Beaujolais ». Il s’agit d’un regroupement du « Mariage des crus », qui « fiance » les arrondissements de Lyon à une appellation depuis 8 ans et des « Instants Beaujolais », opération qui avait lieu tous les deux ans dans une soixantaine de lieux à Lyon.

“Il y en aura pour tous les goûts. Une centaine de lieux ont été sélectionnés, plus particulièrement dans la tendance nouvelle de la restauration, bistronomie et gastronomie” expose Marie-Stéphane Courcier, responsable du festival et de la promotion France d’Inter Beaujolais.

En pratique, chaque établissement inscrit au festival arborera un drapeau et un tapis pour le distinguer des autres. Diverses actions communes seront menées, comme la présence de vignerons sur l’un des 45 marchés lyonnais, en proposant les fameux mâchons. Durant cette semaine, des réductions de prix seront appliquées sur les vins du Beaujolais chez les restaurateurs partenaires.

Pour Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais, l’objectif de ce festival est de « remettre un peu de convivialité » mais aussi afin que les vignerons du Beaujolais réinvestissent Lyon. « Ce n’est pas une opération à grand budget, les vignerons ont une semaine pour vendre du vin, resserrer les liens avec les négociants et les restaurateurs lyonnais. Nous tâcherons de pérenniser cet événement » ajoute-t-il.

Un cru par arrondissement

Chaque arrondissement sera marqué par une appellation, comme suit :
– Hôtel de ville : Régnié
– 1er arrondissement : Chénas
– 2ème arrondissement : Brouilly
– 3ème arrondissement : Chiroubles
– 4ème arrondissement : Juliénas
– 5ème arrondissement : Côte de Brouilly
– 6ème arrondissement : Morgon
– 7ème arrondissement : Fleurie
– 8ème arrondissement : Moulin à Vent
– 9ème arrondissement : Saint-Amour

Ce maillage permettra de « mieux faire connaître notre région aux Lyonnais, qui parlent volontiers de notre vignoble en parlant du Beaujolais » assure Dominique Piron, qui ajoute : « le Beaujolais se trouve plus souvent à Paris, il faut renouer les réseaux régionaux. » Partout dans la ville, les Beaujolais et Beaujolais Villages se déclineront en blanc, en rouge et en rosé.
Le point d’orgue se déroulera le mercredi 25 avril aux Halles Paul Bocuse, de 16h à 20h : à cette occasion, les 12 appellations du Beaujolais et les mairies des arrondissements se rencontreront autour d’une dégustation. Un multiplexe sera diffusé en Facebook Live avec les 9 arrondissements. La semaine sera en partie animée par le collectif Bande de Gourmands, qui fédère les établissements avec ses 63 ambassadeurs.

Inviter un vigneron à sa table

En parallèle, l’interprofession lancera son nouveau concept : « J’invite avec mes amis un vigneron à ma table », sur le modèle du documentaire télévisé « j’irai dormir chez vous », opération qui sera conduite durant toute l’année. L’idée est simple : réunir des amis, leur faire à manger et inviter un vigneron qui partagera ses connaissances et sa passion lors de la soirée.

Le Printemps des Beaujolais débutera le lundi 23 avril dans l’atrium de l’hôtel de ville, par une dégustation de vin et fromage de 17h à 20h, à l’occasion des 30 ans du cru Régnié.

Retrouvez l’intégralité du programme en suivant ce lien.