Accrobranche, pique-nique sur un belvédère ou découvertes : cinq nouveautés à tester cet été sur la Route des vins de Bordeaux en Graves et Sauternes.

La Tour Blanche, un belvédère sur Sauternes
Quel élan œnotouristique au Château La Tour Blanche ! Sous la direction de Miguel Aguirre, le premier grand cru classé de Sauternes, qui a aussi la particularité d’être un lycée agricole public, multiplie les projets. Dominant un vallon de Bommes, le nouveau belvédère du château, installé cette année, offre la plus belle vue à 360 degrés sur le vignoble de Sauternes. On y accède en voiturette de golf. L’installation de la table d’orientation a pris du retard à cause de la crise sanitaire mais on peut profiter du belvédère pour pique-niquer (déjeuner fourni par le château) avec vue sur le clocher de Sauternes et les grands crus environnants. A ne pas rater également : les apéros dorés prévus au soleil couchant avec food truck et guinguette dans les vignes, les 24 juillet et 28 août (sur réservation).
Rens. : Château La Tour Blanche, 05 57 98 02 73

Œnovisa : le passeport en Graves et Sauternes
Pour inciter les visiteurs à sillonner le Sud de la Gironde, huit châteaux ont eu la bonne idée de lancer Œnovisa, un passeport qui fait gagner des cadeaux à chaque visite. Le principe : faire tamponner ce visa à chaque visite dans les domaines participants (un tampon à chaque dépense de 50 euros minimum) pour recevoir au final, des lots de bouteilles de vins. Pas besoin de faire les visites en une seule fois : l’Œnovisa est valable jusqu’à la fin de l’année. De quoi multiplier les itinéraires dans les appellations de Sauternes, Graves et Cérons, là où sont répartis les huit châteaux.
Renseignements auprès des domaines participants.
Dans les Graves : Château de Chantegrive, Château Jouvente (photo), Château de Portets, Château des Places. En Sauternais : Château de Rayne Vigneau, Château Guiraud, Château Gravas. A Cérons : Château de Cérons.

Le premier accrobranche vigneron au Château Lusseau
Vous tenterez le sauvignon courageux ou le sémillon confirmé ? A Ayguemorte-les-Graves, le Château Lusseau a ouvert début juillet un parcours aventure sur 4 hectares de forêt. A la tête du château, Bérengère Quellien a donné carte blanche à son frère Goeffrey pour peaufiner les détails de cet accroparc vigneron, le seul dans les Graves, perché entre les chênes et les châtaigniers du domaine. Ceps de vigne et barriques ont astucieusement été intégrés aux cinq parcours aux noms de cépages : le petit verdot est accessible dès quatre ans ; grand frisson assuré avec le sémillon confirmé. En famille ou entre amis, les tribus seront ravies.
De 8 euros (enfants) à 19 euros (adultes).
Graves Accro : 06 52 30 46 59. Château de Lusseau : 05 56 32 43 21

Observer les oiseaux au Château de Chantegrive
Le domaine de Podensac mérite bien son nom ! Une quarantaine d’espèces d’oiseaux ont déjà été recensés au Château de Chantegrive, qui a ouvert fin juin un parcours d’observation de la biodiversité. La promenade de 45 minutes, entre le parc, les vignes et les installations du domaine, permet aux visiteurs de découvrir en toute autonomie les différentes espèces présentes. Le Château de Chantegrive projette de faire appel à la LPO, la ligue pour la protection des oiseaux, afin de poursuivre son recensement. En attendant, le parcours d’observation, accessible lors des visites (8 euros), permet de prendre son temps pour profiter du parc et pique-niquer.
Rens. : Château de Chantegrive, 05 56 27 17 38

Une nouvelle cuvée en Cérons
Quoi de neuf en Cérons, la petite appellation (une douzaine de producteurs) de liquoreux enclavée dans les Graves ? Frédéric Expert, des Vignobles Expert et Fils, lance une nouvelle cuvée atypique dont l’idée lui est venue lors d’une précédente dégustation en primeur. Cherchant à rester sur les arômes fermentaires du sémillon, la cuvée « Premier jus », dans la gamme Signature du Domaine de Pineau, est mise en bouteille dès le mois de février (contre le mois d’avril normalement). Un jus expérimental (1300 bouteilles cette année), qui veut ouvrir la voie à toutes les possibilités de consommation, cocktail en tête. A tester au domaine.
Rens. : Vignobles Expert et Fils, 05 56 27 12 22

La table d’hôte éphémère du Château Jouvente
[ATTENTION, ÉVÉNEMENT ANNULÉ]

A Illats, le Château Jouvente ouvre tout au long de l’été 2020 une table d’hôte éphémère avec la complicité de la cheffe gastronomique Cyrine Jarretie. Chacun des plats sont pensés en accord avec les vins du domaine pour des déjeuners en bordure de vignes, avec trois menus différents. Et deux fois par mois, le château organise la Petite Valse des Producteurs, un buffet dînatoire en musique qui met en avant les producteurs locaux avec qui la cheffe travaille. Première édition le 13 juillet.
Rens. : Château Jouvente, 06 72 31 45 81

Une journée agroécologique au Château Guiraud
Pionnier de la viticulture biologique, le Château Guiraud organise une journée agro-écologique le 16 juillet, rassemblant une quinzaine de spécialistes, autour de la question des sols. Quelle productivité face au changement climatique et aux grandes questions sociétales ? Comment et pourquoi réduire les intrants ? La série de conférences, qui s’annonce passionnante, abordera aussi le travail du sol, la biodiversité, le stockage du carbone, les couverts végétaux… Une journée pour comprendre les enjeux de la viticulture de demain, ouverte au grand public, avec déjeuner inclus (90 euros la journée).
Rens. : Château Guiraud, 05 56 76 61 01
Programme et inscription : https://www.helloasso.com/associations/arbre-et-paysage-32/evenements/la-cle-de-sol-en-viticulture-16-juillet-2020