Le Languedoc s’est installé dans le Terre de vins n°63 (actuellement en kiosque) avec une sélection du millésime 2018. À l’unanimité, nos jurés ont noté sur cette dégustation la douce puissance d’un millésime de l’extrême, avec des matières issues de sélections drastiques, tantôt riches et taillées pour la garde, tantôt aériennes. Tout le monde trouve son compte en 2018, selon ses goûts et par la grâce d’une sélection naturelle, voire darwinienne, des plus beaux raisins. Jamais nous n’avons vu une compétition si sévère (nous avons retenu 83 vins sur 278 échantillons) mais nous n’avions jamais vu non plus de si bonnes notes (jusqu’à 19/20) ni délivré autant de coups de cœur ! Découvrez-en ici un petit échantillon.

Domaine Coudoulet – Château Cesseras 2018
Minervois – La Livinière (Rouge)
18 €
16/20
Pierre-André et Guillaume Ourniac exploitent le domaine familial de 65 hectares dont 15 en cru La Livinière. La syrah (70%), cépage star de cette appellation, présente en force dans un nez solaire de gelée de mûre, de crème de cassis et poivre noir concassé, est assemblée à 30% de carignan, grenache et mourvèdre, vinifiés en macération carbonique pour en exprimer tout le fruit et la couleur tout en conservant des tanins délicats. À l’arrivée, ce vin dégusté en brut de cuve livre la quintessence de l’expression de La Livinière, avec une expression solaire équilibrée par une réelle douceur et une impeccable fraîcheur. Remarquable et prometteur.
Avec des grives sur canapé.

Clos des Nines – L’Orée 2018 (AB)
Languedoc – Grès de Montpellier (Rouge)
15 €
16,5/20
Depuis 2002, Isabelle Mangeart mène ses dix hectares sur des sols d’argilo-calcaires à fossiles et de grès rouge. Sa cuvée L’Orée est composée de grenache (50%), syrah (25%) et cinsault (25%) élevés neuf mois en cuve avant assemblage. Le jury a salué « un vin convivial, fluide et élégant, qui vous invite à table » par sa palette aromatique savoureuse de cerise blanche et de framboise légèrement fumée. Les tanins fins et fondus, la longue arête acide donnent une belle ampleur à son palais délicat. Sa finale, salivante, délicieusement persistante sur la réglisse, a achevé de nous séduire.
Avec une terrine de campagne au fenouil.

Domaine Prés Lasses – Chemin de ronde 2018 (AB)
Faugères (Blanc)
13 €
17/20
Après un premier nez très fermé qui appelle un carafage, ce vin offre une expression du terroir de Faugères en blanc qui a conquis notre jury. Les très bas rendements au vignoble permettent à cet assemblage de vermentino, roussanne, grenache blanc et clairette d’exprimer dans une vertigineuse complexité le caractère de chaque cépage et son étroite complicité avec le sol. Les schistes de ce dernier renforcent la concentration et le caractère salivant des vins de Faugères et cette cuvée en est une délectable illustration. Le jury a relevé sa structure à forte personnalité, la profondeur de ses arômes délicieusement épicés et sa remarquable persistance.
Avec des perdreaux en cocotte au thym et au romarin.

Château Saint-Estève – H. de M. 2018
Corbières (Rouge)
10,90 €
17/20
Domaine de 130 hectares au cœur des Corbières, le château Saint-Estève est depuis 1973 la propriété de la famille Latham, qui descend de l’écrivain et aventurier Henry de Montfreid. Sylvie, Eric et David Latham font souvent référence à leur illustre ancêtre, amoureux de la Corne de l’Afrique. Cette cuvée est dédiée à celui qui écrivit : « De tous je préfère ce vin des Corbières, rouge comme la Mer ». Le jury aussi, qui a salué la profondeur de cette cuvée, sa palette aromatique « savoureuse, terrienne et animale », sa typicité Corbières dans un registre fluide et frais, aux tanins puissants en toute élégance, au boisé torréfié luxueux et bien mené.
Sur un lapin de garenne sauté à l’ail et aux cèpes.

Sélection Languedoc 2018, 1ère partie
Sélection Languedoc 2018, 2ème partie