Le Languedoc s’est installé dans le Terre de vins n°63 (actuellement en kiosque) avec une sélection du millésime 2018. À l’unanimité, nos jurés ont noté sur cette dégustation la douce puissance d’un millésime de l’extrême, avec des matières issues de sélections drastiques, tantôt riches et taillées pour la garde, tantôt aériennes. Tout le monde trouve son compte en 2018, selon ses goûts et par la grâce d’une sélection naturelle, voire darwinienne, des plus beaux raisins. Jamais nous n’avons vu une compétition si sévère (nous avons retenu 83 vins sur 278 échantillons) mais nous n’avions jamais vu non plus de si bonnes notes (jusqu’à 19/20) ni délivré autant de coups de cœur ! Découvrez-en ici un petit échantillon.

Domaine Girard – Cuvée Néri 2018
Malepère (Rouge)
11,50 €
17/20
L’appellation Malepère, la plus à l’ouest du Languedoc (on aime le double sens !), fait la part belle aux cépages atlantiques dans ses assemblages. À l’ouest de l’ouest, le domaine Girard est sur le versant le plus océanique de l’appellation. Cette cuvée Néri a été présentée en brut de cuve et n’en a pas moins plus que convaincu le jury. Son assemblage de merlot (50%), cabernet franc (40%) et malbec (10%) rayonne de fraîcheur avec un fruit rouge de quetsche, un fruit noir de cassis, des notes finement terriennes d’humus frais, épicées de poivre vert et de zan. La bouche est pleine et charnue, avec une belle trame tannique, présente et tissée fin.
Sur une pluma de porc noir de Bigorre à la plancha aux girolles.

Domaine d’Anglas – Chemin des moutons 2018 (AB)
Terrasses du Larzac (Rouge)
19 €
17/20
Dans un écrin de garrigue de 113 hectares, Carole et Roger Gaussorgues cultivent en bio un vignoble de 12 hectares sur des sols à fossiles calcaires et de graves de galets à quartz. Les moutons paissent dans les vignes de décembre à mars et leur procurent un amendement organique. L’assemblage de cette cuvée, dédiée à ces bienfaiteurs, allie syrah (70%) et grenache (30%). Élevée pour partie un an en barriques, elle offre un nez riche et profond de cerise noire et de coulis de cassis et beaucoup de fraîcheur en bouche, une matière onctueuse et fondue, de très fins amers en finale. L’ensemble est particulièrement goûteux et long en bouche.
Avec un hachis parmentier au confit de canard.

L’Estabel – Cantate des Garrigues 2018
Languedoc – Cabrières (Rouge)
10 €
17/20
Premier producteur en quantité et opérateur historique (la cave a été créée en 1937), l’Estabel est incontournable en appellation Languedoc-Cabrières. L’autre grand terroir de schiste du Languedoc rayonne dans cette cuvée Cantate des Vignes, assemblage de grenache (70%) et syrah élevé neuf mois en cuve. La plénitude du fruit rouge bien mûr (cerise, framboise, fraise des bois) a ébloui le jury autant que ses arômes résineux de garrigue, un juré parle même d’un nez « gai, qui fait très envie. La bouche est ourlée de tanins fins, de la présence tout en élégance et une finale qui titille les papilles ! Superbe ! »
Sur un tournedos Rossini.

Mas des Auribelles – Pézenas 2018
Languedoc – Pézenas (Rouge)
12 €
16,5/20
« Fruit d’un projet familial élargi et d’amitiés chaleureuses », le Mas des Auribelles est un domaine de 14 hectares, situé entre Pézenas et Caux. Le projet a vu le jour en 2009, mais le premier millésime du domaine a été mis en bouteilles en 2017. Les vins sont très peu sulfités et non filtrés. Cette cuvée issue de syrah (60%), grenache (30%) et carignan (10%) a retenu toute l’attention du jury par sa palette complexe et bien définie de mûre et de figue noire, de cade et de zan, sa bouche, ronde et ample à l’attaque, au cœur de palais plein. « Un très joli vin de caractère, riche et équilibré. »
Sur un magret de canard grillé sauce griotte.

Sélection Languedoc 2018, 1ère partie
Sélection Languedoc 2018, 2ème partie
Sélection Languedoc 2018, 3ème partie