Dans son dernier numéro, Terre de vins consacre un grand dossier aux vins du Languedoc respectueux de l’environnement. Une sélection de 214 vins affichant les labels AB, en conversion, biodynamie ou encore HVE, et parmi lesquels nos dégustateurs ont extrait leurs coups de cœur que nous vous présentons sur terredevins.com. Cette semaine, 5 coups de cœur en Minervois et Minervois-La-Livinière.

Cette dégustation est à retrouver dans Terre de vins n°69 actuellement en kiosques et sur notre kiosque digitale.

Domaine Pierre Fil – Dolium 2018 (HVE)
Minervois
16 €

Sur sa réserve à l’ouverture, le vin offre, après un peu d’aération, très beau nez épicé, marqué mourvèdre (deux tiers de l’assemblage, complété de syrah et grenache) avec son fruit noir et ses accents épicés sauvages de cuir frais et de genièvre. La bouche est tout en élégance et tension. Les arômes de fruits noirs et rouge (myrtille et framboise), de réglisse zan, et de maquis entre résine de pin et romarin, s’inscrivent dans une trame tannique tissée fin, éclairée d’une acidité brillante. La finale est à la fois gourmande et fraîche, sur le chocolat aux cristaux de sel.
Avec des joues de porc confites au cacao.
Site internet

Château Tour-Boisée – À Marie-Claude 2017 (AB)
Minervois
16,80 €

Un tiers carignan, un tiers grenache, un tiers syrah, pour un très beau vin, riche de quelques années de recul qui lui vont merveilleusement bien. Les épices puissantes de la syrah (poivre noir et poivre de la Jamaïque) et ses notes de garrigue (laurier, thym), s’adoucissent vers la muscade et la truffe. Le fruit garde une jeunesse de cerises noires et rouges et de mûres évoluant vers avec des touches réglissées et confites particulièrement gourmandes en milieu de bouche. La trame tannique reste finement tendue. La finale, longue et généreuse, ouvre en beauté cet équilibre joyeux d’une jeunesse épanouie par la maturité.
Sur un perdreau à la fondue de choux dans sa barde de lard.
Site internet

Domaine Ciry Cattaneo – Les Hirondelles 2017 (AB)
Minervois
20 €

Une vraie recherche d’élégance dans cet assemblage à 65 % syrah puis grenache, où chaque lot de raisin est vinifié séparément et sélectionné pour élaborer les seulement 2 200 flacons de cette cuvée. Une année en fût complète la palette de quelques touches d’aiguilles de pin chauffées, ajoutant cette note méditerranéenne aux saveurs de prune et figue fraîche, puis viande séchée, cuir et genièvre. C’est sa matière serrée, fine, tendue, son équilibre frais et franc, sa droiture, qui font rentrer ce flacon dans la cour des grands. En prime, une superbe étiquette.
Avec un jarret de porc aux haricots blancs.
Site internet

Château Sainte Eulalie – Grand Vin 2017 (HVE)
Minervois-La-Livinière
22 €

Carignan centenaire, syrah et vieux grenache, sur un sol argilo-calcaire riche en manganèse, en altitude sur La Livinière : ce sont là les secrets de cette merveille ? Le nez explose de fruits, mûre mais aussi mangue juteuse, cerise en confiture, l’aération livre encore de fins arômes giboyeux. La texture est une pure soie, dense, étirée, les tanins sont polis, fondus à l’extrême. Pas d’élevage bois pour préserver son naturel racé. Ne partez pas ! Vous attend un feu d’artifice d’épices en finale, tout en longueur.
Avec des grives à la broche, servies sur canapé.
Site internet

Château Mignan – L’Œil du temps 2016 (AB)
Minervois-La-Livinière
28 €

Créé en 2002 à Siran, ce domaine de 26 hectares, en agriculture biologique depuis 2009, mise sur le travail du sol et de longues cuvaisons, jusqu’à cinq semaines pour tirer la meilleure expression de ses syrahs (ici 70 %) complétées de grenache et carignan. Si le premier nez reste marqué par l’élevage, il est vite rattrapé par un fruité puissant, dynamique et confit. Équilibre souverain entre la signature sudiste et la fraîcheur à la fois fruitée et terrienne. Belle emprise tannique, ferme mais élégante, formidable finale déroulant épices et cacao amer. À carafer absolument.
Sur un pigeon au chocolat et légumes racines en cocotte au lard.
Site internet