(photo L. Gotti)
(photo L. Gotti)

Pour la troisième fois le Tastevinage révèle ses “Majors”. Des vins sélectionnés à l’unanimité des jurés, “coups de cœur” du concours organisé par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. De l’appellation régionale au grand cru, ils sont 12 à faire partie de cette promotion 2019. Nous les avons dégustés.

Crémant de Bourgogne – Veuve Ambal
Une cuvée de la maison Veuve Ambal, leader de la production de crémants de Bourgogne. Un effervescent gourmand, issu d’un assemblage de quatre grands cépages bourguignon (chardonnay, pinot noir, gamay et aligoté), bien équilibré sur un profil en rondeur. L’aromatique mêle la vanille et les agrumes confits.

Montagny Clos du Corbeau 2018 – Millebuis
La cave des vignerons de Buxy est le principal producteur de cette appellation de la Côte chalonnaise. Ce clos de 1,7 hectare a livré un 2018 d’une belle intensité. La générosité aromatique du millésime est là, avec une dominante de pêche bien mûr associé. Sa texture fine en bouche ne manque pas pour autant de finesse.

Montagny 1er cru Les Bouchots 2017 – Maison Protheau
Un montagny élevé à 30% en fût neuf qui se montre flatteur et plutôt ample. En bouche sa texture de développe avec souplesse. Il dénote quelques notes d’évolution qui incite à la déguster sans trop tarder.

Saint-Romain 2017 – Maison L’Eveil des Sens
Le caractère solaire du millésime 2017 n’a pas eu le dessus sur la typicité de cette appellation située sur les hauteurs de la Côte de Beaune. La précision aromatique, sur les fleurs blanches, et la belle tension minérale en fin de bouche font de ce Saint-Romain un bel ambassadeur de sa région.

Meursault Au Murger de Monthélie 2017 – Maison Labouré-Roi
Le nez s’exprime sur des notes de fruits secs et une touche florale. Une complexité aromatique plutôt engageante qui se confirme en bouche. A défaut d’avoir une personnalité bien affirmée, cette cuvée est représentative des qualités que l’on attribue aux vins dans cette appellation emblématique des vins de Bourgogne blancs.

Corton-Charlemagne 2017 – Manuel Olivier
Harmonie, complexité et longueur, ce corton-charlemagne a toutes les caractéristiques d’un grand cru. Il s’exprime sur des notes de fruits blancs, d’abricot, d’amande… La minéralité et ampleur se conjuguent avec bonheur. A noter que Manuel Olivier est pour la troisième fois présent dans ce palmarès, qui en est à sa troisième édition…. Un sans faute donc.

Bourgogne rouge 2018 – Maison Stéphane Brocard
Un pinot noir bourguignon vinifié et élevé sans artifice : levure indigène, cuve inox et éraflage à 100%. Les arômes de fruits rouges (groseille, cerise) que ce cépage se plait à livrer sont bien mis en valeur. La bouche est assez dense avec une pointe de fermeté finale.

Côte de Nuits-Villages 2017 – Domaine Bonnardot
Un domaine familial situé dans les Hautes Côtes de Nuits et qui exploite quatre parcelles de vieilles vignes au sud de la Côte de Nuits. Le vin est expressif sur des notes de fruits frais et une touche florale. En bouche les tannins sont enveloppants. Une finale épicée prolonge la dégustation.

Nuits-Saint-Georges 2017 – Domaine Ropiteau Frères
Un domaine basé à Meursault, entré dans le giron de la maison Boisset il y a maintenant plusieurs décennies. Il exhale un bouquet de fruits rouges et noires d’une belle fraicheur. On retrouve en bouche la matière généreuse d’un pinot noir de la Côte de Nuits soutenue par une certaine tonicité.

Chambolle-Musigny « Vieilles vignes » 2017 – Domaine Roux Père et fils
La parcelle de vieilles vignes est situé sur un terroir où la terre est peu épaisse (comme c’est le cas dans beaucoup de Climats de cette appellation). Elle a donné en 2017 un vin d’une grande densité, avec de la chair et une belle longueur. Les tannins sont présents mais sans aspérité.

Pommard 1er cru Les Chanlins bas 2017 – Domaine Virely-Rougeot
Nous sommes ici sur un premier cru de la partie sud de l’appellation, il voisine même avec Volnay. Le vin présent une belle ampleur en bouche, des arômes d’épices et de fruits noirs (mûre, myrtille, cassis). L’ensemble est bien représentatif du millésime.

Vougeot 1er cru Clos de la Perrière Monopole 2017 – Domaine Bertagna
Ancienne carrière qui a servi à construire le château, un chemin seulement sépare le Clos de la Perrière du Clos de Vougeot. Le premier cité se distingue souvent par un supplément d’élégance. Le nez sur la framboise, la fraise et la vanille le confirme. En bouche la matière est là, profonde et longue, construite sur des tannins d’une bonne finesse.