(Crédit BIVB- www.armellephotographe.com)
(Crédit BIVB- www.armellephotographe.com)

L’appellation blanche du Mâconnais célèbre le demi-siècle de son classement en appellation d’origine contrôlée, obtenu en 1971. Programme des festivités et suggestions de dégustation.

“Enfin l’appellation contrôlée Saint-Véran !” titrait en janvier 1971 l’Exploitant agricole de Saône-et-Loire. Un demi-siècle plus tard, le cru le plus méridional de Bourgogne a tracé son chemin, évoluant sans cesse vers une qualité supérieure et une reconnaissance de ses nuances parcellaires. Constituée, comme dans le reste du mâconnais, d’une impressionnante diversité de terroirs, l’appellation se répartit sur deux îlots, de part et d’autre des Pouilly-Fuissé, d’où son surnom de “ceinture dorée du Pouilly-Fuissé”. Un terrain de jeu dont raffole le chardonnay, seul cépage autorisé en Saint-Véran.

En chiffres : l’AOC Saint-Véran voit le jour en 1971, en 100% chardonnay. 743 hectares en production, répartis sur 7 communes, pour un équivalent de 5 millions de bouteilles par an.

Un événement en 2022

Les vignerons de l’appellation tiennent à cet anniversaire pour faire connaître leur cru. En attendant un total retour à la normal du point de vue sanitaire, les festivités commencent en ligne. Pour l’occasion, le cru s’offre une collaboration avec l’humoriste lyonnais Sellig. Au programme : une série de vidéos à retrouver sur les réseaux sociaux tout au long de l’année.

Mais l’idée serait de proposer des festivités en présentiel en 2022, aux beaux jours. “Cette année, encore marquée par des restrictions sanitaires et touchée par une intense vague de gel, ne nous permet pas d’organiser un événement dans les meilleures conditions”, déplore l’union des producteurs du cru. Ce qui n’empêche en rien de fêter cet anniversaire avec quelques jolis flacons. Deux suggestions :

Domaine de la Creuze Noire, Saint-Véran Les Carrales, 2017 (12,90€)
Sur la commune de Chasselas, à deux pas des Pouilly-Fuissé, « Les Carrales » donne un bon exemple de la complexité des Saint-Véran. L’expression est très florale, et présente également des notes minérales et exotiques. On distingue de l’intensité et de la profondeur en bouche, ce qui annonce un certain potentiel de garde. À marier avec des escargots ou des fruits de mer.

Maison Auvigue, Saint-Véran Les Chênes, 2019 (18,80€)
Un très beau climat argilo-calcaire sur la commune de Davayé. Le lieu donne une profondeur à ce chardonnay, dont l’élevage à 100 % en fût convient à merveille. Une explosion aromatique et de la rondeur en bouche, le tout souligné par quelques notes miellées et vanillées. L’accord avec une volaille de Bresse est tentant.