(photo archive JC Gutner)
(photo archive JC Gutner)

Jeudi 23 mai en fin d’après-midi, les épicuriens pourront adopter la Périgord Attitude en embarquant sur la péniche Concorde Atlantique, rive gauche à Paris. Un événement “Terre de Vins”.

Embarquez le jeudi 23 mai à bord du Concorde Atlantique, amarré à Paris sur les quais de Seine rive gauche, entre l’Assemblée nationale et le musée d’Orsay. Les vignerons de Bergerac et Duras feront découvrir aux amateurs gastronomes la diversité de leurs production accompagnés des filières agroalimentaires du Périgord. Une association d’une dizaine d’appellations de vins et de sept spécialités agroalimentaires pour des accords gourmands et variés. Pour la deuxième année, cette démarche collective mettra en lumière les AOP viticoles de la région qui en feront voir de toutes les couleurs aux papilles, rouges, rosés, blancs, moelleux, liquoreux. Dans les assiettes, le canard, produit emblématique du Sud-Ouest , sous toutes ses formes, du magret au foie gras, de l’agneau de saison ou du poulet, en sauce ou à la plancha, fraises, noix et marrons du Périgord.

Le deuxième vignoble du Sud-Ouest

L’occasion de survoler un large territoire bénéficiant d’une production très diverse et d’évoquer son histoire, son patrimoine, ses paysages riches de biodiversité. La préservation de cette richesse a d’ailleurs incité de plus en plus de producteurs à passer en bio ou biodynamie (environ 20% du vignoble). Ce bout d’Aquitaine, aux confins du Lot-et-Garonne, de la Dordogne et de la Gironde, offre des panoramas vallonnés, ponctués de villages pittoresques et de châteaux et belles demeures d’un autre temps, sillonnés par la Dordogne et ses affluents. Les appellatiions du Bergeracois et de Duras s’étendent sur près de 15000 ha, ce qui en fait le deuxième vignoble du Sud-Ouest derrière le Bordelais. Ils bénéficient d’un climat océanique aux hivers doux et pluvieux, aux étés frais et humides comme en témoignent les collines verdoyantes des environs. Ils produisent majoritairement des vins rouges mais se sont également développés en blancs, plus récemment en rosés et les arrières saisons ensoleillées sont propices à la surmaturation et même la botrytisation des vins.
En attendant donc de profiter de l’œnotourisme en pleine expansion dans la région, on pourra toujours flâner en Périgord sur Seine.

Suivez le hashtag #Perigordattitude

Infos pratiques
Jeudi 23 mai de 18h a 22h
Bateau Concorde Atlantique
Face au 23 quai Anatole France 75007 Paris
Métro Assemblée Nationale ou RER Musée d’Orsay